18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Casses de Conakry : Les autorités s’expliquent sur cette opération !

En marge d’un point de presse, ce lundi 22 février 2021, au gouvernorat de la ville de Conakry situé à Kaloum, les autorités guinéennes, ont expliqué les biens fondés de la démarche qui consiste à casser les encombrants physiques. Des cadres des départements ministériels, les 5 maires des communes de Conakry, les chefs de quartiers entre autres étaient présents à cette rencontre.

Le Général Mathurin Bangoura, gouverneur de la ville de Conakry a planté le décor.

« Vu l’importance de ce qui a été déjà exécuté sur le terrain le gouvernement a jugé nécessaire de se retrouver pour qu’ensemble on puisse communiquer sur les bien fondés de cette opération que nous avons entamées sur le terrain » a-t-il dit.

Aboubacar Sylla, ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et porte-parole du gouvernement affirme que cette démolition vise à concrétiser le slogan « gouverner autrement » du président Alpha Condé, mais aussi à embellir la capitale guinéenne.

« Gouverner autrement » c’est aussi faire de notre capitale une capitale moderne disposant de toutes les commodités, débarrassée de toutes les immondices avec tous les encombrants physiques pour que la capitale respire. Ces opérations ne sont dirigées contre personne ni aucune communauté. Mais, dont l’unique objectif est de faire de notre capitale une ville moderne où il fait bon vivre. Tous les espaces dégagés vont être effectivement aménagés » a-t-il promis.

Ibrahima Kourouma le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire a décliné les programmes qui seront exécutés par la suite.

« Nous allons travailler pour que tout ce qui a été cassé soit ramassé. Partout où nous sommes passés nous allons travailler pour que ces emprises soient entretenues mais nous comptons sur l’esprit de civisme de chaque guinéen. Il y a des embouteillages pourquoi ? Parce que les emprises ne sont pas libérées. Et avec l’instruction du président aux ministères de la ville et de l’aménagement du territoire et ainsi que tous les autres organes qui fonctionnent dans ce sens, nous irons jusqu’au bout » a-t-il indiqué

Le ministre de l’administration du territoire National et de la décentralisation a aussi eu son mot à dire.

« Aujourd’hui, c’est Conakry, mais ce travail sera à l’échelon national. Ne nous leurrons pas. Partout où le respect des normes en matière d’urbanisme n’est pas là, l’Etat doit intervenir. Nous venons de recruter des centaines de jeunes de la garde communale de la police de proximité pour mettre la main sur ceux qui comptent revenir sur les emprises déjà déguerpies » à prévenu le Général Bourema Condé.

     Par Aïssatou Diallo pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE