26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Les mesures contre Ebola et corona : C’est une chance pour les vendeurs de bavettes !

Le communiqué de la Direction Générale de la Police Nationale imposant à nouveau le port obligatoire du masque de protection apparaît comme une aubaine pour les vendeurs de ces objets et pour certains citoyens à Conakry.

Ce samedi 27 février 2021, sur le trajet Koloma- rondpoint Bambéto dans la commune de Ratoma, les citoyens se ruaient sur des bavettes parce que des policiers faisaient sur place un contrôle du port de bavettes

Les vendeurs des masques faisaient la navette entre des voitures. On entendait « Bavettes, bavettes » de la part des vendeurs, passagers et passants. Un véritable spectacle dans cette partie de Conakry. Certains motards qui se dirigeaient vers la ville rebroussaient chemin. Ils achetaient des masques avant de franchir le rond-point.

« Ça marche vraiment, je me tire d’affaire ce matin, par rapport à ces derniers temps. Parce que vous le savez autant que moi le port du masque était abandonné par les gens. Donc aujourd’hui ça va ! » nous a lancé une vendeuse de masques. Avant de courir pour continuer sa vente.

Au rond-point s’était formée une ceinture d’agents de la sécurité. Des agents ont interpellé deux jeunes réfractaires.

           Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE