23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Détention : Amadou Diouldé a passé sa première nuit en prison.

A la surprise de ses avocats et de tous ceux qui maitrisent la loi 002 sur la liberté de la presse, le journaliste et historien Amadou Diouldé Diallo a passé sa première nuit à la Maison Centrale de Coronthie. Au terme d’un interrogatoire sur la base de la loi sur la presse, le journaliste a été déféré au Tribunal de Première instance de Dixinn. De là,  direction la Maison centrale

« Le procureur a requis un mandat de dépôt. Ce qui veut dire que Monsieur Amadou Diouldé Diallo sera placé en détention provisoire. Nous allons donc nous réunir dans les heures qui suivent pour décider des démarches à faire en vue d’obtenir sa mise en liberté. En la matière, la détention provisoire n’est pas prévue par la loi. Nous nous battrons pour que cela soit reconnu au niveau de la chambre de contrôle de l’instruction » a dit Me Mohamed Traoré

Me Salifou Beavogui, un autre avocat du journaliste n’en revenait pas

« Amadou Diouldé Diallo est poursuivi pour diffamation et offense au chef de l’Etat, il a répondu à sa façon aux question qui lui ont été posées. Il a été entendu sur la base de la loi 002 sur la liberté de la presse. Qui parle de la loi sur la presse, la détention est exclue, c’est la pénalisation. En principe, il ne devrait même pas passer une seule seconde en garde à vue. C’est illégal, c’est injuste » a declaré cet avocat

Par Mamady Cherif pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE