11.5 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Maneyah : 35 orphelins dormaient lorsqu’un incendie s’est déclaré dans l’orphelinat !

Louange à Dieu. Il a sauvé les vies de 35 jeunes âmes le lundi 1er mars lorsqu’un orphelinat dédié aux enfants abandonnés situé au quartier Maneyah dans la préfecture de Coyah a été le théâtre  d’un brasier aux environs de 16 heures. Imaginez si c’était la nuit que ce feu s’était déclaré. Mais, par la grâce de Dieu, les enfants qui dormaient dans le bâtiment en feu ont été réveillés et secourus à temps.

Il n’y a pas eu de morts, les dégâts sont importants selon les sinistrés.

Sylla Islam un des encadreurs de l’orphelinat revient sur les circonstances de l’incident.

« Les enfants étaient regroupés dans leur chambre. À 15 heures, ils ont fini de manger. Nous leur avons dit d’aller se coucher. Ils sont rentrés et dormaient tous. Maintenant, il y a eu un court-circuit. C’est un membre du groupe qui a vu la fumée. Elle est sortie en courant et en criant. La fumée sortait dans la chambre où les enfants étaient couchés. Du coup, d’autres enfants et moi nous avons pu sortir tous les enfants qui dormaient dans cette chambre. Nous les avons confiés chez les voisins » explique ce responsable de cet orphelinat.

Malgré l’assistance, le feu n’a pas pu être maîtrisé.

« Les voisins sont venus nous aider avant que les sapeurs-pompiers ne soient là. Nous avons cherché à éteindre le feu, mais il ne cessait de s’enflammer au fur et à mesure qu’on lançait de l’eau et du sable. C’est lorsque les sapeurs-pompiers sont arrivés qu’ils ont commencé à éteindre le feu. Et finalement aux environs de 18h,  le feu a cessé. Nous ne cessons de remercier les voisins car sans eux on n’allait pas être là » estime-t-il.

Sylla Islam énumère les pertes causées par l’incendie.

« Les lit des enfants, les vêtements, les jouets, la bibliothèque, les ordinateurs, même les dossiers des enfants. La nourriture aussi que nous avions en stock. Il y a d’autres aussi qui étaient brûlés. La maison principale a pris feu complètement » a-t-il indiqué.

Ces victimes demandent aux autorités et aux bonnes volontés de leur venir en aide.

« On se demande où vont aller ces enfants. Nous vous prions de bien vouloir nous venir en aide car ce n’est pas facile de gérer des enfants et surtout quand ce genre d’incident se pose » s’inquiète ce responsable de cet orphelinat.

     Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE