31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Kindia/Yombokhouré : la bête noire des usagers !

A l’arrêt ces derniers temps, les travaux sur la nationale Conakry-Mamou font souffrir des usagers. Dans la préfecture de Kindia, précisément au niveau de la pente appelée Yombokouré située entre Souguéta-Linsan, les chauffeurs traversent un bourbier qui ne dit pas son nom. Des montagnes de poussières empêchent de voir loin. A ce problème s’ajoutent des pannes d’engins sur la montagne, qui bloquent parfois la circulation. Des chauffeurs font face à des obstacles

« Depuis hier matin nous sommes là, c’est aujourd’hui à 14 heures qu’on a pu quitter ici. Les camions qui abordent la montagne tombent en panne parfois sur la pente raide de cette colline. Il y a beaucoup de pannes notamment les ressorts, les nez de pont, les boîtes et autres. Les agents chargés de réparer la route ont arrêté les travaux. Depuis qu’ils ont mis les cailloux. Ils n’ont pas bombé la route. Ça nous donne le torticolis. Vraiment, c’est très difficile de passer par là, nous souffrons énormément », explique Saliou Barry un chauffeur de gros porteur.

Mamadou Diouma Barry, pour sa part estime que passer ce cap est un triomphe pour les usagers.

« Si tu arrives à dépasser cette partie sans que ton véhicule ne tombe en panne, dis-toi que ton voyage est assuré franchement. Que ton engin soit en bon ou mauvais état. Ce trajet là ressemble à Nzérékoré à un temps. Les gens ont du mal à passer ici. Cette partie là nous inquiète beaucoup. Que le gouvernement nous aide à refaire cette route » a sollicité ce chauffeur.

En attendant que les travaux reprennent sur cette partie de la Guinée, chauffeurs et passagers doivent encore contenir leur mal en patience.

    Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE