21.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

Guinée : Aliou Bah dénonce la gestion économique du Président Alpha Condé !

Le Président du Parti du Mouvement Démocratique Libéral  » MODEL  » Aliou Bah a dénoncé ce samedi, 13 mars 2021 la mauvaise gouvernance économique du régime Condé.
Le leader du MODEL s’est basé sur plusieurs facteurs pour fustiger la gestion économique du pays.
« La crise, elle est multi dimensionnelle, et quand c’est comme ça, ça ne favorise pas la prospérité économique. En plus de cela vous avez la fermeture des frontières. Pour une économie extravertie, c’est assez préjudiciable pour une population qui, par la faiblesse des infrastructures et de la vision politique n’a pas la possibilité  de travailler et de produire. Nos routes sont impraticables systématiquement. Aujourd’hui nous sommes à près de 70% de nos compatriotes qui ont moins de deux dollars par jours (moins de 20 000 fg). C’est pénible de vivre dans de telles conditions d’autant plus que le logement coûte cher, la nourriture, la scolarité des enfants, des soins de santé, le déplacement… sont des facteurs inaccessibles » a expliqué Aliou Bah
Le Président Alpha Condé a fait signer au ministre du budget et aux directeurs  des régies financières pour accroître l’économique afin d’éviter des détournement de deniers publics. Intérrogé, Aliou Bah repond,« quant à l’applicabilité de tout ça, c’est ce qui pose problème. Et surtout quand on sait que les régies financières qui sont concernées telle que la douane, pratiquement ce sont des taxes sous l’importation qui vont être rehaussées et les importateurs vont appliquer ces coûts supplémentaires au niveau des opérations de vente et bien entendu ce sont les consommateurs qui vont en payer les prix » a-t-il repondu
 Pour sortir de crise socio-économique, Aliou Bah a sa recette. « La politique c’est le canevas qui contient l’économie, donc il faudrait redresser d’abord la barre au niveau politique » a proposé le leader du MODEL
Concernant la gratuité de l’eau et  l’électricité, Aliou Bah a fini par dire que les autorités vont imputer à la charge des ménages. Selon lui, ça risque d’être improductif.
  Par Abdul Karim Barry Pour                        couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE