18.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

Sangoyah : 50000 fg de rançons pour libérer des enfants sans bavettes

Une femme et ses enfants revenaient d’un baptême qui a eu lieu à Sangoyah, dans la commune de Matoto. Ils ont été arrêtés par des policiers à Enco 5. Ceux-ci arguaient que les enfants ne portent pas de masques. Mais, finalement, après l’intervention de certaines personnes, la dame et ses enfants ont été relâchés lorsqu’un témoin de la scène, une âme sensible, a payé 50.000 gnf

« Quand les passagers ont commencé à monter à bord du taxi, deux policiers sont venus vers nous. Ils m’ont demandé de descendre dans le taxi. Je leur ai demandé pourquoi je vais descendre ? Un d’eux a répondu que c’est parce que vos enfants ne portent pas de masques et j’ai dit ce sont des enfants ça, laisse nous partir. Il dit que personne n’est hors de la loi. Nous les avons suppliés, ils n’ont pas accepté.  Et les gens qui sont à coté sont venus pour leur dire de pardonner. Apres, un bon moment de négociation sans suite, un jeune qui était parmi les gens a sorti 50 mille francs guinéens. Il a donné aux policiers pour qu’ils nous laissent  partir. Après avoir reçu cet argent, ils nous ont laissés»  A-t-elle expliqué

Cette dame très remontée par l’attitude de ces policiers demande au ministère de la sécurité de veiller aux agents qui sont postés dans la circulation.

« La manière dont ces policiers se sont comportés sur ces petits et moi m’a beaucoup choquée. Parce que moi, je portais le masque, de même que mes enfants de 4 ans et 3 ans et demi. Donc, je demande aux responsables de contrôler les agents qui sont postés au niveau de la circulation. Parce que beaucoup sont là, pour arnaquer les citoyens » a-t-elle indiqué

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com  

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE