30.4 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

spot_img

Mésaventure de Cellou Dalein à l’Aéroport : La touche de Nadia Nahman

Bien plus qu’une anecdote

Lorsque nous descendions de l’avion et que nous parcourions le chemin nous séparant du parking de l’aéroport, un fait a particulièrement retenu mon attention. C’est la tristesse qui se lisait sur les visages du personnel de la compagnie Air Côte d’Ivoire et de ses passagers, des corps habillés ainsi que du personnel de l’aéroport qui étaient tous paralysés par l’injustice qui se déroulait sous leurs yeux médusés. Un profond malaise s’était installé. Lorsque nos regards rencontraient les leurs, à la recherche soit d’approbation, soit de désapprobation, ils nous fuyaient, baissaient la tête ou se détournaient avec une gêne perceptible. Last but not least, le Président Cellou saluait chacun d’entre eux à son passage avec courtoisie et bonhommie, comme si de rien n’était. J’en étais tellement agacée que lorsque je m’en plaignis auprès de lui en lui demandant « mais pourquoi vous les saluez même ! », il me répondit par un geste de la main que j’interprétai par : « ils n’y sont pour rien ».

A l’infamie et à l’ignominie du régime, Cellou Dalein Diallo a opposé grandeur, honneur, dignité et sens aigu de la responsabilité. Et c’est de cette manière qu’il souhaite que chaque Guinéen soit traité, d’où qu’il vienne. Aussi longtemps que vous vous laisserez guider par ces aspirations M. Diallo, vous aurez le soutien de la majorité des Guinéens épris de justice, d’égalité et de paix.

Nadia Nahman

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE