18.7 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Pita (Sangareyah) : Au secours pour l’école élémentaire et le centre de santé !

L’école primaire et le centre de santé des districts de Ninguetéré Aléré sont dans un état de dégradation poussé. Il y a deux salles de classe pour un seul instituteur contractuel. Et ce maitre est payé par les parents d’élèves.

Saikou Oumar Bah le seul instituteur dans ce district fait l’état de lieu de son école.

« Je suis là depuis quelques années, pour enseigner les enfants de ce district. Je suis seul pour deux salles de classes d’un effectif de 50 écoliers chacune. La première année et la deuxième année sont regroupées dans une salle de classe. Comme vous le constatez, l’école est très dégradée malgré que les ressortissants se battent pour la survie de cette école. S’ils ne se battaient pas, je ne pense pas si l’école allait fonctionner. »  nous a dit Saikou Oumar Bah, cet instituteur

 

Il a expliqué les difficultés qu’il endure

« Les difficultés sont énormes. L’école est très dégradée. Les enfants ne viennent pas à l’heure. Vu la distance qui sépare l’école de certains villages, pendant la saison pluvieuse, les enfants traversent très difficilement les fleuves. Dès fois, il y a des enfants qui rencontrent des serpents et d’autres animaux qui les effrayent» A-t-il indiqué

Le chef du district Algassimou Bah invite le gouvernement à les aider à avoir des enseignants, à rénover l’école et le centre de santé.

« L’école et le centre de santé  sont complément dégradés et  même le médecin qui est au niveau du centre de santé est malade depuis longtemps. Nous n’avons personne là-bas  et le centre est fermé. Alors, c’est pour toutes ces raisons que je lance un appel à l’Etat pour nous venir en aide. Pour rénover l’école et le centre de santé et nous aider à avoir des enseignants et des médecins. » A-t-il prêché

Par Mamadou Yaya Bah de retour de Pita pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE