30.4 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

spot_img

 La préfète Gnalen Condé mutée : Ca danse à Fria, ça crie à Dabola !

Ce mercredi, lendemain du décret qui mute la Préfète Gnalen Condé à Dabola, l’actualité a vite évolué. Selon des informations concordantes, à Fria, des femmes veuves de la première Usine d’alumine Friguia ont fêté à coup de danse le départ de madame Gnalen Condé. Pendant ce temps, à Dabola, c’est une révolte populaire qui accueille le décret qui la mute dans cette Préfecture.

Il semble qu’elle avait été Préfète à Dabola en 2008 mutée à l’époque par le Gouvernement de consensus de Lansana Kouyaté.

Des citoyens de Dabola disent qu’ils gardent un mauvais souvenir de la gestion à l’époque de cette dame. En clair, Dabola ne veut pas de son retour dans cette Préfecture. «  Nous ne souhaitons pas son retour dans cette ville. On a encore le mauvais souvenir de son passage ici » a dit un habitant de Dabola

Pour rappel, c’est à travers un décret lu hier mardi 30 mars à la télévision nationale que le Président Alpha Condé a muté cette Préfète à Dabola en remplacement de Ibrahima Barboza Soumah muté lui à Dinguiraye

Des veuves de la première usine d’alumine de la sous-région avaient réclamé il y a un an de cela, la tête de Dame Condé qu’elles accusent de ne pas faire assez face à leurs préoccupations.

Par Ibrahima Kalil Condé pour couleurguinée.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE