18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Hausse des prix des denrées dans les marchés : Des citoyens tirent la sonnette d’alarme

Les prix des denrées alimentaires dans les marchés guinéens continuent de monter alors que le mois saint de ramadan sonne à nos portes.

Fatoumata Bangoura, vendeuse dans un marché de Conakry se demande comment elle va passer le ramadan avec cette situation économique.

« Aujourd’hui, il n’y a pas un Guinéen qui vit en Guinée qui ne souffre pas. Moi, je gagne très difficilement la dépense de ma famille. Mon mari n’est pas là depuis 2 ans. C’est moi qui assure la dépense de la famille »

Mamadou Oury Barry, commerçant et Mariama Sow, vendeuse justifient cette augmentation des prix.

« Si vous voyez que nous avons augmenté les prix. Ce n’est pas nous qui sommes responsables de cette augmentation, c’est le gouvernement qui a augmenté le prix de dédouanement. Il y a même certains de nos conteneurs qui sont bloqués au port en ce moment pour manque d’argent » A-t-il dit

Et de poursuivre : «nous les vendeuses qui sommes au marché ici, nous souffrons vraiment, et beaucoup de personnes nous accusent d’augmenter les prix des condiments de façon fantaisiste. Alors, ce n’est pas nous, ce sont les routes qui sont mauvaises et les chauffeurs profitent pour augmenter le prix du transport de nos marchandises et c’est pour cette raison que nous avons augmenté le prix des condiments parce qu’ici nous allons gagner et on ne peut pas vendre et perde en même temps » A-t-elle dit

Madame Tounkara Binta Baldé demande au gouvernement de revoir cette situation avant le début de ramadan.

« Cette situation économique dans laquelle nous vivons actuellement est très inquiétante et je demande au gouvernement de revoir cela, avant que le ramadan commence. Sinon, ça va être difficile pour nous de jeuner ce mois » A-t-elle souligné

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com      

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE