21.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

N’Zérékoré : Pains et professionnel de pains dans un tourbillon !

Le président régional des boulangers de N’Zérékoré s’est prononcé ce jeudi sur les raisons de l’arrestation des boulangers hier dans cette zone. Selon lui, c’est le préfet de N’Zérékoré et le Directeur préfectoral du commerce qui ont demandé aux agents de traquer et d’arrêter les boulangers et les vendeurs de pains. Ces autorités estiment que la miche de pain ne doit pas être vendue à 4 000 fg dans cette ville

« Ils ont fait sortir des agents des forces de sécurité pour ramasser les pains à tous les points de vente à N’Zérékoré et les déposer à la police. Ils ont enfermé 13 vendeurs y compris des boulangers à la gendarmerie jusqu’à 20h30. De Conakry, le ministre a appelé pour que les gens soient libérés immédiatement. C’est ce qui nous a aidés » a expliqué Abdoul Gadiri Bah dans l’émission « Mirador » chez nos confrères de FIM Fm.

Il dit avoir rencontré les autorités afin que ces derniers lui proposent un prix consensuel. Le préfet a opposé un niet catégorique à cette demande.

« Près de trois semaines, je rencontre les autorités pour m’accorder un prix mais, elles n’ont pas accepté. J’ai dis-moi aussi à partir de là, je vais appliquer le protocole d’accord qui a eu lieu à Conakry qui dit que sur toute l’étendue du territoire national, la baguette doit être vendue à 4 000fg. Nous, on fait le bon poids, 50 grammes. C’est suite à cela qu’ils nous ont arrêtés hier » a-t-il fait savoir.

       Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE