12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Obsèques d’El Hadj N’Dantaba à Labé : Cellou Baldé a-t-il rejeté l’hélicoptère ?

El Hadj Boubacar N’Dantaba Baldé, le papa de Cellou Baldé, l’opposant, responsable du parti Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG) reposera pour l’éternité dans un cimetière de la capitale du Foutah Djallon. La question que bon nombre de citoyens de posent est celle de savoir si Cellou Baldé sera à Labé ce mardi pour ces obsèques.

Jusqu’hier nuit les autorités guinéennes, par le canal du ministère de la justice ont donné leur accord de principe pour le déplacement de Cellou Baldé.

A Labé, hier nuit, après la prière du crépuscule, El Hadj Badrou, le Grand Imam de la Mosquée de Labé, entouré de certains sages est allé voir le Gouverneur Madifing Diané. Ces sages ont dit au Gouverneur qu’ils souhaitent que des dispositions soient prises pour que Cellou Baldé puisse assister aux obsèques de son défunt papa. Il semble que sur place, le Gouverneur a appelé le Président Alpha Condé. Celui-ci a échangé avec El Hadj Badrou. Qui a donné toutes les garanties au président de la République.

Et selon toujours la même source, le Président Condé a donné son accord. Mais, ce matin, il semble qu’une rumeur a couru selon laquelle des jeunes de Labé pourraient s’opposer à tout retour de Cellou Baldé en prison après l’inhumation de son papa.

Ce qui aurait bloqué la situation.

Joint au téléphone ce matin par l’émission Œil de Lynx, Younoussa Baldé, le responsable des jeunes UFDG de Labé a témoigné qu’aucune âme de Labé ne souillera la mémoire du défunt, à travers des perturbations populaires.

«  A Labé, nous avons la tradition de discipline et d’accueil des grands évènements de ce genre. Personne ne créera un problème à Labé. Si Cellou Baldé vient, il enterrera son papa et retournera sans problème » a-t-il coupé court à toute supputation.

Aux dernières nouvelles, les autorités judiciaires auraient accepté de laisser Cellou Baldé aller aux obsèques de son papa. Un hélicoptère lui aurait été proposé pour rallier Labé à partir de 14heures.

Mais, selon les mêmes sources, pour des raisons de sécurité et de convenances personnelles, Cellou Baldé aurait refusé l’hélicoptère et a souhaité qu’on le laisse aller librement à Labé et pas dans un hélicoptère et sous haute surveillance. Nos tentatives pour recouper cette information auprès des autorités judiciaires sont restées vaines. Cellou Baldé a-t-il refusé l’helico? C’est la question que l’opinion se pose

Par Abou Bakr pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE