18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Maison centrale : L’opposant Abdoulaye Bah de l’Ufdg entame une grève de la faim !

Abdoulaye Bah, l’ex maire UFDG de Kindia a entamé ce vendredi une grève de la faim à la maison centrale de Conakry où il est emprisonné depuis novembre 2020. Aux dires de son avocat c’est une façon pour ce responsable de l’UFDG de protester contre sa détention prolongée, sans procès.

« Aujourd’hui, ça fait 5 mois, jour pour jour, qu’il est en détention. Il est privé de sa famille, de sa fille de 6 mois. Il a été arrêté, un mois seulement après la naissance de sa fille. Pas de jugement, pas de libération. Je pense que c’est ces raisons qui l’ont amenées ce matin à décider de ne plus s’alimenter jusqu’à ce qu’au moins, on va le juger ou le libérer. Il a agi de façon symbolique. Et il faut reconnaître qu’ils sont tous malades » a déclaré Me Salifou Béavogui un de ses avocats. Il a dénoncé la lenteur de la procédure. Il estime qu’il n’y a plus de raison que ce dossier continue à attendre.

« Nous persistons, nous insistons, exigeons que nos clients soient soit libérés ou jugés. Dès lors que c’est eux qui détiennent les dossiers, s’ils ont des preuves, qu’ils viennent et qu’on aille à l’audience » indique l’avocat.

Me Béavogui espère que ce refus de s’alimenter de son client pourra être un moyen de pression qui permettra d’accélérer la cadence de la procédure

« Elle est stagnée, elle ne bouge pas. Elle est toujours au point zéro et le temps joue plus contre eux qu’en leur faveur » a souligné cet homme de droit.

    Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE