25.1 C
New York
mercredi, août 17, 2022

Buy now

spot_img

Lutte contre coronavirus: Le vaccin Sinopharm dans les veines des journalistes !

Ce mardi 13 avril, la maison de la presse située au quartier Kipé dans la Commune de Ratoma a accueilli de nombreux journalistes évoluant dans des médias privés. Ils se sont faits vacciner contre la COVID-19. Cette initiative de L’ANSS vise à réduire la propagation du virus.

Dr Sow Alseny, agent de vaccination au compte de la maison de la presse dit que c’est le vaccin SINOPHARM qui est utilisé.

« Nous sommes ici depuis 8h10 et jusqu’à 12h 55, nous avons enregistré 22 journalistes. Ceux qui étaient venus ce matin étaient motivés. C’est le SINOPHARM qui est utilisé ici, si non nous avons deux types de vaccins en cours c’est le SINOPHARM élaboré par la Chine et le Spoutnik V de la Russie » a-t-il expliqué.

Pour les effets secondaires Dr Sow prévient  « cette fiche que vous voyez mentionne les effets secondaires du vaccin. Le 1er, c’est les maux de tête, lla fièvre, une douleur au point d’injection où des rougeurs sont souvent observées. Mais, c’est des signes secondaires qui sont éphémères  » dit-il.

Le Directeur général de la maison de la presse et l’assistant de ladite maison Alpha Diallo ont tous pris leur première dose.

« Je fus le tout premier à donner le ton depuis 8 heures, et jusqu’à présent, je ne ressens aucun effet signalé sur la fiche d’engagement. La motivation est simple, je crois à la pandémie, donc étant de la corporation j’ai trouvé utile de me faire vacciner  » a souligné Alpha Diallo, journaliste.

A rappeler que le vaccin SINOPHARM sera donné en deux doses. Une dose de 0,5 ml au J1 et une seconde dose de 0,5ml entre J21 et J28.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE