18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Crise économique : Mamadou Sylla sait où ça fait mal !

Mamadou Sylla, le président du parti UDG et chef de file de l’opposition parlementaire a sa lecture de la crise économique actuelle qui mine les ménages.

« Il y a un problème de devises. Aujourd’hui, les commerçants et hommes d’affaires d’hier sont tous en faillite parce qu’il y a une concurrence déloyale des étrangers qui viennent chez nous. Dans les pays comme le Mali et autres, quand tu prends par exemple les Libanais, les Indous et les autres, souvent, quand ces étrangers viennent, on ne leur refuse rien, mais on leur dit de laisser le petit commerce aux nationaux. Maintenant, on leur suggère d’investir dans les industries et les usines. Mais, chez nous aujourd’hui, on peut voir dans la rue partout même les lieux de vente de sandwich simple, c’est les étrangers qui le font » regrette-t-il.

Mamadou Sylla demande au gouvernement d’adopter une politique qui permettra d’aider les commerçants guinéens.

« Parce que quand un commerçant gagne de l’argent ici en Guinée, je sais très bien qu’il va investir au moins 30% de son intérêt, soit en achetant un terrain ou construire une maison. Mais, quand un étranger gagne il envoie ces montants chez les cambistes, il monnaie son argent et il rentre chez lui pour laisser tout son bénéfice et autres et le coup sera dur. Aujourd’hui, toutes les forces sont données aux Libanais et aux Chinois. Et on veut tuer les affaires des commerçants guinéens. Et c’est très malheureux. Il faut que le gouvernement puisse voir ces aspects, voir sa politique en la matière » sollicite cet opérateur économique.

Le gouvernement guinéen accuse la crise sanitaire de Covid19 d’être en partie à l’origine de la chute de l’économie guinéenne. Mamadou Sylla ne partage pas cet avis

« Le coronavirus ne sévit pas en Guinée seulement, il est partout, mais l’économie de ces pays marche. La gouvernance c’est prévoir aussi. Surtout en Guinée, on a des moyens, il y a la bauxite qui sort un peu partout. Mais, nous tout ce qui se passe aujourd’hui, on dit c’est Covid et tout ça » dit cet politicien.

        Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE