26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Conakry : Le RAJ-GUI analyse les violences de Kouroussa !

Le coordonnateur du RAJ-GUI (Réseau Afrique Jeunesse de Guinée) Sékou Doré, a réagi aux violences meurtrières dans la ville de Kouroussa samedi dernier

« C’est un regret, c’est une déception que des manifestations sociales ou politiques soient soldées toujours par des pertes en vies humaines de nos compatriotes et la plupart à la fleur de l’âge. Il faudrait qu’on apprenne à manifester sans violence, à manifester sans casse, à manifester sans bain de sang» a-t-il martelé.

A signaler que ces dernières années, les manifestations sont devenues récurrentes à l’intérieur du pays, qui le plus souvent se terminent par un bain de sang. Pour mettre fin à cette recrudescence des manifestations, Sékou Doré donne des pistes de solution.

« Il faudrait en premier lieu que les autorités échangent avec les citoyens pour trouver des approches de solutions par rapport à la crise parce qu’il faut un échange. Il faut situer un peu les responsabilités, qui a fait quoi, qui doit faire quoi. Et qu’est-ce que le gouvernement fait pour faire avancer notre préfecture sans qu’il y ait des violences. A mon avis, lorsqu’il y a cet échange-là entre populations et autorités, la solution pourrait être trouvée et chacun pourra être rétabli dans ses droits et les violences vont cesser» a-t-il laissé entendre.

Sékou Doré demande aux autorités de faire toute la lumière pour punir les auteurs et les commanditaires de cette situation. Il lance également un appel aux manifestants.

« Au niveau des autorités d’abord nous exigeons qu’il y ait une enquête mais cette fois-ci, une enquête sérieuse afin que les auteurs et les commanditaires de ce cas de morts vraiment soient traduits devant la justice et qu’ils se servent d’exemple pour d’autres. Et pour les manifestants, je demande de la retenue, qu’ils arrêtent d’utiliser la force à la place du dialogue, qu’ils comprennent qu’on ne peut rien résoudre dans la violence. Tout commence par la table et se tout terminera par la table» a-t-il souligné.

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE