23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Ramadan : quand le sport cohabite avec le jeûne !

Pendant ce mois de ramadan, au couché du soleil, on observe le long des routes de Conakry des jeunes qui pratiquent le sport. Il disent faire cet exercice physique pour être en forme et en bonne santé.
« J’avais l’habitude de faire le sport. Vous savez le sport a une importance capitale pour la santé, quand tu ne fais pas le sport, il y a l’obésité. Donc par rapport à ça, c’est ce qui me motive à faire le sport », dit Mamadou Diallo
Sékou Oumar Diallo a aussi évoqué ce qui le pousse à faire le sport durant ce mois.
« Ce qui me motive de plus à faire le sport, surtout la soirée c’est pour ne pas avoir la fatigue, en quelque sorte être en bonne forme et éviter la sédentarisation », a-t-il évoqué
Mais, ce choix n’est pas sans difficulté. Ce sportif en parle
« Le sport n’est pas tout à fait facile à pratiquer. Vers les soirées, tu seras un peu affaibli par le jeûne, tu va ressentir un peu de douleur au niveau des muscles. Aussi, la motivation n’est pas la même quand tu n’es pas à jeun », explique Sékou Oumar Diallo
Interrogé à ce sujet, Docteur Christophe Zoumanigui a dit les vertus du sport sur la santé. Il a ensuite cité ses inconvénients  sur la santé de la personne qui jeûne.
« Le sport il est très bon pour la santé de l’homme mais il entraîne d’autres part aussi l’utilisation des réserves de glucose dans l’organisme. Donc, la personne qui pratique le sport ça diminue le taux de sucre dans le sang et une fois que cette personne n’a pas mangé, ça va diminuer cette petite quantité cette réserve qui est là, ça va continuer à diminuer. Donc, sur coup, la personne peut tomber en hypoglycémie d’un moment à l’autre », précise ce médecin généraliste avant d’inviter les sportifs à faire le sport de façon modérée afin d’éviter des cas non souhaitables.
 Par Abdul Karim Barry Pour
 couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE