11.5 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Guinée : Aboubacar Sylla a démissionné de ses fonctions de porte-parole du gouvernement !

Après avoir été porte-parole du gouvernement pendant trois ans, Aboubacar Sylla a annoncé sa démission à cette fonction hier jeudi 22 avril au terme du traditionnel compte-rendu du conseil des ministres. Un départ que beaucoup qualifie de zizanie au sein du gouvernement. Ce vendredi, le concerné a expliqué les raisons qui ont motivé cette décision.

« C’est une question de disponibilité et de compatibilité qui se pose, depuis que je suis arrivé au ministère de l’enseignement supérieur à l’occasion du dernier remaniement ministériel où il y avait des défis tellement importants à relever. En plus, Monsieur le président de la République et le Premier ministre ont décidé de me faire l’honneur de me désigner comme coordinateur de l’ensemble des réformes qui doivent être menées dans tout le système éducatif. Donc, tout ceci doit constituer un grand challenge, beaucoup de travail à effectuer, qui exigent beaucoup de disponibilités. Donc, c’est pour cette raison que nous avons ensemble décidé que je sois déchargé de la fonction de porte-parole et que je puisse me consacrer à plein temps à ce challenge que je viens d’évoquer » a-t-il expliqué

Ce départ a été préalablement concerté avec le premier ministre et le président de la République depuis mardi dernier au conseil interministériel avance le leader du parti UFC « Il n’y a absolument aucun problème. Nous nous sommes mis d’accord et le conseil des ministres n’a fait qu’entériner cet accord » dit-il

La fonction de porte-parole du gouvernement est une charge estime Aboubacar Sylla qui, a été, à maintes reprises, porte-parole du gouvernement.

« C’est une fonction qui est extrêmement passionnante mais c’est aussi une fonction à haut risque où on exerce beaucoup de responsabilités. C’est également une fonction très prenante. Parce qu’au sortir du conseil, vous êtes obligés de réviser le compte-rendu, vous allez vous enregistrer. Donc, c’est une journée complètement accaparée par le conseil des ministres. Et ce compte-rendu que vous suivez à la télévision ou que vous voyez sur les sites internet, il n’est concerté avec personne, avalisé par personne et n’est cautionné par personne d’autre que le porte-parole tout simplement. Et les décisions du président de la République, il faut les ordonner, les mettre en forme et les rendre compréhensibles pour l’opinion. Et c’est à vous de faire la part des choses » a-t-il fait remarquer.

Un nouveau porte-parole va être désigné d’ici jeudi prochain a informé ce porte-parole sortant

                                           Par Abdoul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE