16.4 C
New York
mercredi, mai 18, 2022

Buy now

spot_img

Kissosso : Le décompte douloureux après les violences !

Le quartier Kissosso situé dans la commune de Matoto était en ébullition hier mardi 4 mai 2021. C’était suite à la mort d’un motard fauché par un pick-up de la police selon des témoins. Plusieurs conducteurs de motos ont été immobilisés et transportés à la fourrière

« On a vu une course poursuite de motards et un pick-up en provenance du quartier Entag. Ils sont venus jusque là où le véhicule s’est arrêté. Subitement j’ai vu trois pick-up débarquer. Ils ont pris tous les motos qui étaient sur place. D’autres se sont dirigés vers Wanindara. S’ils te rencontrent, que tu sois taxi moto ou pas ils t’arrêtent. Même les motos qui étaient garées devant les boutiques et même au lavage. L’incident a eu lieu sur l’autoroute ce n’est pas à notre point de stationnement ici. Ils ont embarqué beaucoup de motos » a expliqué Mamadou Dabo, chef de ligne taxi moto Kissosso plaque.

Oumar Baïlo Barry est aussi de la section syndicale de transport et mécanique générale de T5. Il témoigne que la traque a été étendue au quartier Wanindara.

« Moi, j’habite à Wanindara. Depuis 15 heures, jusqu’à 23 heures, les policiers étaient en train d’interpeller les gens dans le quartier. Il y a même deux jeunes qui vendaient du pain dans des brouettes qui ont été interpellés devant ma maison. Ils ont été embarqués avec leurs brouettes dans le pick-up par les policiers. C’est que ces policiers ont fait n’est pas du tout bon. Je ne sais pas d’abord combien de personnes ont été arrêtées et le nombre de motos embarquées sur notre ligne ici. Mais, il faut reconnaître que c’est beaucoup quand même » dit-il.

        Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE