31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Conakry: Le poisson coute de plus en plus cher

On parle d’une rareté de poissons dans les marchés de Conakry. Une situation qui contraste avec la position géographique de la capitale guinéenne, par rapport à la mer. Les vendeuses de poissons se plaignent et disent que cette flambée ne dépend pas d’elles.

« Avant, les prix du poisson étaient abordables et le poisson était aussi abondant dans les marchés. Mais aujourd’hui, c’est le contraire, le poisson appelée Sinapa que vous voyez devant vous ici, se vendait à 18 000 francs, mais aujourd’hui c’est à 50 000 francs » a-t-elle expliqué.

Adama Sadjo Bah , la trentaine, pense que l’État doit s’efforcer pour diminuer le prix de carburant à la pompe pour la population en général et les pêcheurs en particulier.

« Le poisson est très cher au marché, on passe toute la journée ici, et on n’arrive pas à avoir des clients. Quand on leur dit le prix ils nous fuient. Nous souffrons beaucoup, on sort de la maison à 5 heures pour aller chercher du poisson au marché.  » a-t-il souligné.

Pour rappel, il y a quatre mois, la Guinée a interdit la pêche industrielle et d’autres types de pêches dans ses eaux territoriales. La mesure visait à favoriser la régénération de la faune disent des spécialistes.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE