21.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

Massacre du 28 septembre : Me Paul Yomba remonté contre la Commission de l’Union Européenne !

Cinq hautes personnalités de la transition guinéenne de 2010 sont interdites de rentrer dans la zone de l’union européenne. C’est une décision de la commission de l’Union européenne rendue publique dans un courrier en date du 12 mai dernier par Joseph Borell. Parmi ces personnes interdites figure Aboubacar Sidiki Diakité communément appelé Toumba Diakité

Son avocat maitre Paul Yomba Kourouma a réagi à cette nouvelle

« C’est avec beaucoup de tristesse, d’étonnement, d’indignation et surtout beaucoup d’amertumes que nous avons appris que les Euros députés ont adopté une résolution pour interdire à ces cinq personnes  leur zone. Vraiment nous disons que  cette décision de l’Union Européenne viole le principe de droit de l’homme dans le monde et rendre une telle décision avant le jugement je pense que c’est une mauvaise chose. Cette décision de l’Union européenne est une fuite en avant. Une fois encore cette décision de ces députés est vraiment surprenante, elle est illégale et arbitraire. » A-t-il dit

Cet avocat très remonté par cette décision des députés de l’union européenne contre son client dit que ces députés sont vite allés en besogne.

« Ces députés sont vite allés en besogne. Sinon, il fallait attendre que ces personnes-là soient jugées et condamnées. Après, ils allaient prendre cette décision. Mais, jusqu’à présent, ces personnes ne sont pas coupables et jamais l’union européenne n’a défendu Toumba Diakité parce que sa détention est arbitraire et aucun parmi ces députés n’a dénoncé cette détention de mon client qui est torturé, qui est malade depuis longtemps. Cette décision doit être attaquée devant la cour des droits de l’homme de l’Union Européenne » s’est-il insurgé.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE