18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Dossier des prisonniers politiques : Les griffes de Me Mohamed Traoré contre le Procureur !

A la télévision nationale le lundi 24 mai,  un communiqué de Sidy Souleymane N’Diaye, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a indiqué que les mesures d’interdiction de sortie du territoire National notifiées à des Guinéens restent de rigueur. Il a dit qu’une liste additive va suivre prochainement et que le procès Ousmane Gaoual Diallo et Cie aura lieu bientôt.

Ce mardi, Me Mohamed Traoré membre du collectif des avocats commis pour les défenses des militants et responsables de l’opposition détenus a exprimé son mécontentement face à cette sortie du procureur de Dixinn.

« C’est vrai qu’il s’adresse à un public profane, très crédule quelque fois, mais il ne doit pas oublier qu’il s’adresse aussi à des juristes et à des professionnels du droit. Lorsqu’il dit que des mesures d’interdiction de sortir du territoire National ont été prises à l’encontre de certaines personnes, la logique aurait voulu qu’il nous indique la liste des personnes concernées par cette mesure. Et d’ailleurs préalablement à cela, depuis quand cette mesure a été prise et qui l’a prise ? Je pense que le procureur est en train de donner une couverture juridique à une situation absolument illégale »

Par ailleurs, Me Mohamed Traoré trouve « laconique » ce communiqué du procureur

« S’il avait une base légale pour ces poursuites-là, il les aurait indiquées. Il aurait indiqué les personnes qui font l’objet de cette mesure-là. Mais si vous avez remarqué la déclaration est très laconique. Il dit simplement sur la base de la législation en vigueur. Quelle législation en vigueur ? Généralement, lorsque le juriste se contente de dire simplement sur la base de la législation en vigueur, c’est qu’en réalité, il n’a pas une base légale précise sur laquelle il s’appuie »  s’insurge l’avocat

Me Traoré dit qu’aucun de ses clients bloqués à l’aéroport n’a reçu une mesure interdisant de sortir du territoire national.

Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE