27.1 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Buy now

spot_img

Banora : 20 acteurs à l’école de l’AGT pour un suivi efficace de la gestion du FODEL

La sous-préfecture de Banora, localité relevant de la Préfecture de Dinguiraye a abrité les 14 et 15 juin dernier un atelier de formation des acteurs locaux sur le suivi citoyen de la gestion du Fodel (Fonds de Développement Local).

Cette initiative est de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT) avec un appui technique et financier de NRGI-GIZ GRSE. Vingt participants ont appris durant ces deux jours comment assurer le suivi citoyen de la gestion du fonds de développement local.

Thierno Hamidou Sow,  le chargé de programme de l’Association Guinéenne pour la Transparence (AGT) a dit tout l’intérêt de cette formation pour eux et pour les bénéficiaires en terme d’accumulations d’une somme de connaissance.

Il a déclaré qu’au contact des participants, il a compris que bon nombre des citoyens de Banora méconnaissent la façon dont le fonds de développement local est géré.

Pour mettre un terme à cette insuffisance, les participants eux-mêmes ont proposé des approches leur permettant désormais de suivre le mécanisme de gestion de ces fonds

«Aujourd’hui, nous sommes heureux de pouvoir finir la première phase de ce projet avec trois activités phares, notamment le partage des directives avec les autorités et les communautés mais aussi le fora avec toutes les parties prenantes de la gestion du FODEL. Nous avons constaté un engagement citoyen très élevé, de la part des communautés de Banora. Pour rappel,  le FODEL doit permettre aux communautés de se développer en terme d’infrastructures de base et de diversifier leurs sources de revenus. Nous sommes très heureux de venir à Banora et de partager nos expériences » a dit ce cadre de l’AGT.

Il a mis l’occasion à profit pour remercier les partenaires techniques et financiers NRGI-GIZ GRSE qui ont appuyé cette activité. Nous espérons  que cette  formation permettra aux communautés d’assurer un suivi efficace des différents aspects du FODEL.

Déjà, les communautés ont identifié certains défis et l’objectif de l’AGT est d’apprendre aux communautés de faire le suivi des différents projets en faisant la promotion de leur savoir faire.

Ibrahima Barry, un des participants à cette formation s’est exprimé en ces termes.

« Je saisis l’occasion pour rendre hommage à cette ONG qui est venue éveiller notre conscience en nous outillant sur les différents mécanismes de suivi de la gestion du fonds du développement local (FODEL). Si avant nous ne nous impliquions pas activement dans le suivi de la gestion de la contribution au développement local (CDL) payée par la société minière de Dinguiraye (SMD), maintenant les choses vont changer, car avec cette formation que nous venons de suivre grâce à l’AGT et ses partenaires NRGI-GIZ, nous avons été bien outillés pour jouer notre rôle dans l’intérêt de nos communautés.

Mouminy Condé, un autre participant s’est réjoui.

« Cette formation a été une école pour moi, je suis désormais très bien outillé pour faire le suivi des projets dans ma localité. Je suis en mesure de lutter contre les mauvais comportements. Les documents que nous avons eus lors de cette formation nous serviront d’outils de base pour pouvoir interpeller nos élus locaux à une gestion transparente. Quant à la communauté, je demande qu’elle fournisse assez d’efforts mais aussi qu’elle s’implique activement dans cette gestion du bien public. Moi, en tant que sage de Banora, je suis entièrement disponible pour participer au développement de Banora » a-t-il dit

                              A Banora, par Mountagha Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE