26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Dans les GG de Espace fm : Soulay Thiâ’nghel dément les rumeurs !

Soulay Thiâ’nghel revenu en Guinée il y a deux semaines s’est prononcé ce mardi sur des spéculations disant que son retour a été parrainé par le président Alpha Condé. Dans l’émission « les GG » de la radio Espace Fm ce mardi, il reconnaît que c’est l’appui de ce dernier qui lui a permis de revenir au pays. Il soutient cependant qu’il n’a rien reçu, aucun rond venant du pouvoir. Il dit ne pas non plus être au courant d’un décret qui l’attend

« D’après ce que je sais et dont j’ai discuté avec ces amis-là, le président de la République n’était pas au courant des détails de cette affaire. Et lorsqu’il a été au courant, il a contacté les parents concernés pour demander aux uns et aux autres de prendre les dispositions qu’il faut pour que je rentre en toute sécurité et en toute sérénité. Donc je le remercie » a-t-il dit

Et de poursuivre « Toutes les personnes qui sont intervenues dans cette affaire ne m’ont jamais posé cette question comme condition. Pour revenir à la question des 30 000 Euros et de l’amnistie, c’est drôle en fait. Faut que les gens arrêtent. C’est du n’importe quoi. Moi, je n’ai pas perçu un rond du président de la République encore moins, à ce que je sache, il n’y a pas eu un décret d’Alpha Condé me graciant. Maintenant, est-ce qu’il va y en avoir un autre ? Sous quelle forme ? Moi, je ne sais rien. La question de rejoindre les uns ne s’est jamais posé. S’il arrivait à me demander en ce moment-là, comme on dit en français, on avisera » a-t-il articulé.

Cet ex conseillé à la communication de Cellou Dalein Diallo a expliqué également comment il arrivait à tirer son épingle du jeu lorsqu’il était en exil.

« Lorsque j’arrive en France, les premiers mois évidemment sont difficiles. J’ai écrit une seule pièce de théâtre. En arrivant en France, je n’ai pas les moyens de monter une pièce parce que ça coûte cher. Et je me suis dit pendant que je suis là, je vais quand même continuer à entretenir mon imaginaire. Donc, c’est comme ça que je me suis mis à l’écriture. Du coup, j’ai pu bénéficier de résidence d’écriture où on met des bourses à la disposition des auteurs. Et c’est comme ça que j’ai écrit et qui fait que finalement je vivais plus ou moins correctement de ce que je gagnais. Il se trouve aussi que je vis avec une femme évidemment qui a une grande expérience notamment dans le domaine des Télécoms » a-t-il expliqué

    Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE