28.5 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Buy now

spot_img

Kassonyah: Des quidams armés terrorisent les citoyens !

Les attaques à mains armées se multiplient à Kassonyah malgré l’instauration du couvre-feu dû au Covid-19. Dans la nuit du mardi 15 juin, quatre (4) bandits armés et munis de machettes ont attaqué un jeune nommé Alohadjo. Puis, ils se sont attaqués à une famille au secteur Kiragbé.

L’attaque a eu lieu aux environs de 3heures du matin. Les assaillants ont blessé par balle le jeune frère du père de la famille attaquée. Ils ont frappé le jeune Alohadjo, témoigne Baldé un jeune de ce quartier.

« Hier à 3heures du matin, quatre bandits sont arrivés dans le quartier et se sont directement dirigés vers un télécentre. Ils ont défoncé la porte, il n’y avait pas de biens matériels, mais un jeune nommé Alohadjo qui passe la nuit dans ce télécentre.  Ils lui ont administré des coups de poings. C’est dans ce brouhaha finalement qu’un père de famille a été alerté par les cris du jeune qui appelait au secours. Il sort pour aller aider le jeune mais ne savait pas que les bandits étaient armés. Ces bandits se sont finalement tournés vers lui en le pourchassant  jusqu’à son domicile. Ils ont tiré sur le père de famille, mais les balles ne l’atteignaient pas. Dans la débandade, un des bandits entre dans une chambre où se trouvait le jeune frère du père de famille, qui a finalement reçu une balle au niveau de sa jambe. Et quelques temps après, quand ils n’ont rien trouvé à emporter, ils ont pris la poudre d’escampette.  » a-t-il expliqué.

Le jeune Baldé interpelle les autorités et les invite à sécuriser les populations de Kassonyah et leurs biens, car dit-il, des attaques similaires sont devenues récurrentes dans ce coin isolé.

Le jeune qui a été blessé est à l’hôpital Ignace Deen. Le médecin affirme qu’il doit être opéré parce que dit-il la balle a franchi la jambe.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE