29.6 C
New York
dimanche, juin 26, 2022

Buy now

spot_img

Eprouvé par un glaucome Fodé Oussou prévient : « Je ne quitterai pas l’Ufdg »

« Je souffre d’un glaucome traumatique très avancé. Je me soigne depuis 2004 en France. Chaque année, je viens en France au moins 3 fois. Mes médecins qui me soignent m’ont demandé de ne jamais accepter de faire une autre consultation avec aucun autre médecin parce que le cas que j’ai est un cas grave » a-t-il dit.

Ce responsable du parti UFDG persiste et signe qu’il ne va jamais négocier son voyage avec qui que ce soit vu qu’il ne se reproche rien. Il prévient que ceux qui l’empêchent d’aller se soigner seront responsables de tout ce qui lui arrivera

« Moi Fodé Oussou si, il s’agit d’aller demander pardon à quelqu’un ou aller m’apitoyer, rencontrer un ministre pour demander pardon, aidez-moi à sortir, je préfère perdre mon œil mais je ne ferai pas ça. C’est une question de dignité parce que je n’ai absolument rien fait. La question que je me pose, on est dans quel pays ? Même à son pire ennemi, même à un criminel, tu es dans une situation comme ça vous ne pouvez pas l’empêcher de sortir. Maintenant, ceux qui sont à l’origine, qui m’empêchent de voyager honnêtement c’est leur responsabilité. Je le dis et je le répète encore, moi Fodé Oussou, pour rien au monde pour quelques raisons que ce soit, je ne quitterai  l’UFDG. C’est une question de dignité. Je souhaiterais qu’on garde de moi l’image de quelqu’un de loyal, digne, l’image de quelqu’un qui est derrière sa parole. Et cette parole je la tiendrai au prix de ma vie » a laissé entendre cet opposant.

      Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE