11.5 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Marché madina: Grâce à un coq,  il recolte 67 millions de francs guinéens

C’est une scène surréaliste qui s’est produite le jeudi 1er juillet dans un centre commercial du marché madina .  Un jeune commerçant nommé Moussa Sidibé s’est fait rouler dans la farine par un inconnu d’âge avancé. Ce dernier, muni d’un coq, s’est presenté à sa victime en affichant l’air d’une personne laminée par l’âge et eprouvée  par une fatigue perceptible. C’est ainsi qu’il a reussi à filer avec  67 millions de francs guinéens.

La victime, les yeux voilés de larmes, croyant qu’il a fait un rêve s’est mise à expliquer sa mesaventure

« Ce matin, quand je suis arrivé, j’ai ouvert le magasin, ce vieux est venu devant le magasin. Il tenait un coq  et avait l’air très fatigué. Il m’a demandé s’il pouvait s’asseoir, je lui ai donné une chaise. Quelques minutes après, il me demande si je me suis marié, j’ai dit oui. Il rajouta aussi en me demandant si j’ai des enfants, je lui ai dit que Dieu ne m’a pas encore donné d’enfants. C’est en ce moment qu’il a sorti une bouteille dans son sac pour me dire que j’ai de la chance. Je me demandais comment est-ce que j’ai de la chance. Le vieux me dit qu’il est tradipraticien, qu’il a pu soigner beaucoup de maladies comme ça. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé en ce moment. Mais, j’ai directement cru en lui. Il me dit si j’ai un peu d’argent, je peux lui donner 500 mille comme avance, il va tout faire pour moi, mais qu’au total je dois lui donner 1. 500. 000 francs guinéens, je me suis directement dirigé vers mon comptoir où j’avais près de 80 millions de fg, je lui ai donné les 500 000 fg » a expliqué Moussa Sidibé

Après avoir reçu cette somme, toujours selon les explications de la victime, le vieux lâcha volontairement son coq

« Il a lâché son coq après avoir reçu l’argent, mais moi je ne savais pas, vu que c’est un vieux. Il a aussi crié à l’aide pour son coq. Je me suis lancé à sa poursuite. C’est entre temps qu’il est entré dans le magasin et a dérobé 67 millions que j’avais dans la caisse  » rajoute t-il. Completement devasté par ce qui venait de se passer, le jeune vendeur etait etalé au sol. L’argent ne lui appartient pas a-t-il expliqué

                                                                                               Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE