15.1 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Immigration clandestine : Abdallah Diallo, persécuté et torturé en Libye

Abdallah Diallo, un jeune migrant originaire de Telimelé est emprisonné en Libye depuis le 16 juin dernier. Il a été interpellé avec un groupe de jeune migrants par les garde-côtes libyens dans la Méditerranée. Ils essayaient de traverser pour l’Europe précisément l’Italie. La police lui exige une somme de 2000€ équivalent à 20 000 0000 fg pour être libéré. Ce mardi Mamadou Samba Keïta un migrant proche de ce jeune a expliqué comment cela est arrivé.

« Ils ont bougé de la Libye précisément à zawiya le 14 juin. Après deux jours de voyage dans la Méditerranée, ils ont été interpellés par la police le 16 juin » nous a confié cet ami à Abdallah.

Selon lui, Abdallah subit des tortures en prison. Et pour cause !

« Ce qui rend son cas difficile, c’est que c’est lui qui a dénoncé le garde-côte libyen qui a tué un de ses amis dans l’eau au moment où ils ont été interpellés. Ce jeune a été jeté dans l’eau par le policier et il s’est noyé. Et le petit Abdallah a dénoncé cela. C’est à cause de cela même qu’on lui demande 2000€ à payer. Il a même été envoyé dans une autre cellule différente de celle des autres détenus où il est torturé à tout moment. Les autres du groupe, eux doivent payer chacun 1000€. Il était avec 115 personnes environ dans la pirogue au moment où ils ont été arrêtés. Mais lui, même pour pouvoir manger, c’est un problème. Vraiment c’est très compliqué pour lui » a expliqué notre interlocuteur.

 

Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE