26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

 Mamou :   » Les enfants sont bien sensibilisés » (El Hadj Kerfalla Mansaré)

Dans la préfecture de Mamou, le lancement des épreuves a eu lieu au centre «  El Hadj Boubacar Biro Diallo » en présence des autorités administratives et éducatives de Mamou sous le signe slogan  »tolérance zéro ».

L’inspecteur régional de l’éducation El Hadj Kerfalla Mansaré a rappelé les princes de cet examen.
‹‹ Les enfants sont bien sensibilisés, et nous sommes conscients qu’ils ont pris toutes les dispositions nécessaires à leur réussite. Ils savent que le voile intégral est formellement interdit. Ils savent aussi que le port du téléphone peut compromettre leur réussite. Ils savent que n’importe quel document peut entraîner leur élimination. Par rapport aux surveillants, ils ont été largement sensibilisés. Ils savent qu’un surveillant a son sort lié à tous les candidats dans la salle, qu’il a la charge de surveiller. Donc, nous ne ferons pas de commentaires, mais nous tenons à organiser des examens crédibles.›› a-t-il dit
Le gouverneur de la région administrative de Mamou Amadou Oury Lemy Diallo s’est aussi exprimé.
‹‹ les enfants ont compris que tout doit être fait pour qu’ils réussissent à condition qu’il n’y ait pas de tricheries. Avec ce qu’ils ont vu au niveau du baccalauréat, tout s’est passé dans les meilleures conditions, il n’y a pas de raisons que cela ne se passe pas ainsi au niveau du brevet » dit-il
Présente à ce lancement, honorable Fatou Biro Diallo, députée de la préfecture de Mamou s’est ditr satisfaite du choix de l’école qui porte le nom de son père El Hadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale. Il a magnifié l’effort des autorités éducatives.
‹‹ Je suis très ravie de lancer cette épreuve du brevet d’études du premier cycle à l’école qui porte le nom de mon père. Et je félicite vraiment le MENA  pour l’organisation cette année de ces examens, la tolérance zéro est presqu’appliquée  partout ›› a déclaré la députée.
Dans la région administrative de Mamou, 4 354 candidats sont inscrits dont 2 273 filles pour 17 centres. Et 156 salles surveillées par 312 enseignantes et enseignants.
                                                                                                                                          De Mamou Djibril Timbo Barry pour couleurguinée.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE