30.4 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

spot_img

Examen nationaux : L’opposant Bah Oury en phase avec les méthodes contre la fraude !

Ce mardi 27 juillet 2021, invité de l’émission mirador de FIM FM,  l’opposant Bah Oury,  président du parti UDRG s’est prononcé sur le déroulement des examens nationaux et sur les libérations de certains détenus politiques.

« C’est difficile de donner un point de vue lapidaire sur un processus qui est très complexe. Néanmoins à la lecture des médias et en entendant ce qui est dit par-ci par-là, c’est une nécessité absolue dans le sens de la moralisation parce que s’il n’y a pas de moralisation, il ne sert à rien d’organiser des examens. Donc, c’est quelque chose d’important et je dois dire que l’éducation nationale va au-delà de la sanction ou d’un examen, c’est la formation, c’est l’investissement pour former des hommes et des femmes capables de servir une économie, de servir un pays, d’être un modèle en termes de culture civique. Mais, la mission de l’école de manière globale n’est pas encore réellement engagée » estime-il.

Cet homme politique a encore donné son point de vue sur la méthode utilisée par le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation Dr Alpha Ibrahima Bano Barry, pour contrecarrer la fraude.

« Je ne suis pas au cœur de l’actualité de ce qui se fait actuellement. Mais, je salue toute initiative qui va dans le sens de la moralisation et s’ils réussissent, tant mieux pour l’école. Il faut dire que l’éducation guinéenne est fortement polluée. » A-t-il affirmé

Le président du parti UDRG a aussi salué les libérations de certains détenus politiques.

« La libération des détenus politiques, c’est une très bonne chose. Parce que nous même nous avons fait des démarches pour que ces détenus-là sortent de prison et nous allons continuer les démarches pour les autres détenus qui sont en prison actuellement » a-t-il fait savoir

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE