18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Mamou : les autorités religieuses égrènent des chapelets contre le COVID-19.

A Mamou, les autorités religieuses se sont réunies hier dans la grande mosquée à Almamya. Il était question d’échanger autour du respect des mesures barrières dans les lieux de prière.

‹‹ L’objectif de la rencontre, c’est discuter de cette maladie. Les autorités sanitaires nous ont fait savoir comment éviter la maladie et à notre tour nous sensibilisons comme nous sommes contacts directs socialement avec la population. Avec les invocations, nous croyons que nous serons épargnons de la pandémie › a fait savoir El Hadj Boubacar Dara Barry, le premier imam de la grande mosquée de Mamou.

Un membre de la ligue islamique régionale est revenu aux mesures prises à cette rencontre.

‹‹ Nous avons invité les membres de la ligue à tous les niveaux (ligue régionale, préfectorale, et communale.) Tous les imams et conseil de mosquée de la ville de Mamou. Nous avons lu les douze (12) points portant sur la réactualisation de l’état d’urgence sanitaire. Nous les avons traduits pour que les imams et les conseillers des mosquées fassent appliquer ces différentes mesures dans les mosquées. Et les responsables de la ligue aussi dans les différentes rencontres. Nous avons dit aux imams d’exiger le port des bavettes et le lavage des mains. A l’intérieur maintenant, on va veiller sur la distanciation sociale ›› a dit ce notable

De Mamou, Djibril Timbo Barry, pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE