26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Mamou : La pluie l’a précipitée dans les mains du présumé violeur !

A Petel, quartier périphérique de la commune urbaine de Mamou,  cet acte aurait eu lieu dans la soirée du dimanche 22 août 2021. Un ferrailleur est accusé dans cette affaire de viol. Selon nos informations, l’homme a profité des fortes pluies qui s’abattaient sur le sol mamounais pour commettre cet acte. Devant les autorités, il n’a pas reconnu les faits articulés contre lui.

‹‹ La brigade de recherche nous a transmis un procès-verbal pour un cas de viol. Il s’agit d’un certain Mamadou Bailo alias El Hadj Bobo qui a agressé une fille de 12 ans à Petel. Malheureusement, il ne reconnaît pas, et puisqu’il ne reconnaît pas, nous avons saisi le juge d’instruction pour qu’il y ait plus de précisions dans ce dossier… La fille explique que c’est quand il pleuvait elle est venue s’abriter sous le toit de monsieur Bailo Condé. Dans un premier temps, elle est restée sous la véranda, mais puisque la pluie était forte, elle s’est permise de rentrer au salon où il y avait une personne plus l’accusé. Elle a attendu ça continue toujours à pleuvoir, la personne qui était avec eux est sortie en premier lieu, au moment où elle aussi sortait, selon elle, El Hadj Bailo a refermé la porte, et il l’a forcée à avoir des rapports avec lui. Au moment où elle criait, un passant les a séparés›› a relaté  le substitut du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Mamou Ibrahim Sow.
N’ayant pas eu des témoins, le tribunal a décidé alors de retenir El Hadj Bailo Condé alias El Hadj Bobo pour des fin d’enquête. Actuellement, il séjourne à la maison centrale de Mamou en attendant la fin de l’information judiciaire qui l’accable.

                    Par Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE