15.1 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Médias : Comment le Président de la HAC a transformé le visage du Palais du 25 aout

Boubacar Yacine Diallo, le président de la Haute Autorité de la Communication ( HAC) a été reçu ce mercredi25 août dans l’émission « Mirador » de FIM FM. Une interview dans laquelle il a fait l’état des lieux de cette institution lorsqu’il a pris ses fonctions. Il a également fait le bilan de ses 1 an de gestion.

« Cette salle qui était l’assemblée territoriale n’existe plus. Elle était devenue comme un hangar comme n’importe lequel. Et la première mesure que nous avons prise autour de notre premier conseil c’était de réhabiliter cette salle et de lui restituer ses parures de 1958. Aujourd’hui c’est chose faite, j’en suis heureux. Deuxièmement, c’est que dans le secteur il n’y a pas d’eau. L’eau de la SEG ne circule pas , c’est curieux ! Et un jour que j’étais venu dans mon bureau, j’ai vu un bidon jaune comme il en existe beaucoup à Conakry et j’ai demandé ce que c’était. On m’a dit que c’est de l’eau pour le président. J’ai dit mais il y a 15 ans, je faisais la même chose. Est-ce que c’est possible? Donc, je me suis informé, on m’a dit que l’eau ne coule pas bien dans cette zone. Et donc, la deuxième décision que mes collègues et moi avons prise, c’est donner de l’eau à la centaine de travailleurs de la HAC. Et sur notre subvention, on a prélevé ce qu’il fallait pour résoudre le problème. Et aujourd’hui l’eau coule partout et même nos voisins viennent plutôt puiser de l’eau là-bas. La troisième observation que nous avons faite, c’est qu’il n’y avait pas d’administration. Et donc, on a réussi aujourd’hui à installer une administration, à nommer des chefs de service, avec des attributions clairement définies. Il n’y a plus de conflit de compétence et tout le monde travaille. La quatrième observation qu’on a faite, malheureusement nous n’avons pas fini de régler cette question c’est le traitement des travailleurs. Voyez un ingénieur qui est à la HAC qui a un salaire d’un million de francs de guinéens par mois et des travailleurs qui viennent pendant 30 jours qui ont 800 000 fg. C’est triste. Donc, nous avons décidé en conseil de majorer les primes à eux accorder pour leur permettre de venir en attendant de pouvoir régler cette question » a-t-il expliqué.

Il dit d’ailleurs qu’il a saisi le ministre du budget à ce sujet.

« Parce que ce  sont des fonctionnaires comme les autres » estime-t-il avant de rendre hommage à Madame Martine Condé l’ex présidente de la Haute autorité de la communication pour dit-il avoir réussi à installer un service de Monitoring moderne.

Le numéro 1 de la HAC déclare également avoir monté trois bureaux pour les trois commissaires de la HAC et des toilettes pour Hommes et Femmes. Il ajoute qu’ils ont changé aussi les meubles qu’ils ont trouvés.

       Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE