30.4 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

spot_img

Mamou : A cause du couvre-feu, les voleurs se sont endormis là où ils ont volé !

Dans la nuit du mardi au mercredi 25 août 2021, des quidams se sont introduits dans l’atelier de réparation de télévisions écrans plats de maître Baba Gallè Barry dit maître Dalein. Ils ont ramassé beaucoup d’articles de valeur qu’ils ont sortis et placés derrière une porte. Malheureusement pour eux, il était 22 heures, quand ils finissaient l’opération, les rues de Mamou étaient désertes à cause du couvre-feu dû à l’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national. Ils ne pouvaient donc s’offrir le luxe de sortir du lieu où ils ont volé alors que des véhicules de patrouille circulent. Ils ont donc décidé de rester sur place jusqu’à 4 heures du matin, heure de la fin du couvre-feu. Pour sortir et partir tranquillement avec le butin composé de télévisions écrans plats et autres objets de valeur.

Mais, comme le sommeil n’est l’ami de personne, on ne sait pas à quel moment, ils ont basculé dans le sommeil. 4heures, 5 heures, 6 heures, ils dorment toujours. Et c’est à cette heure que Maitre Baba Gallè le propriétaire du lieu qui devait recevoir des colis venus d’ailleurs est arrivé à son lieu de travail.

‹‹ Je suis venu à 06 heures du matin, j’ai tenté d’ouvrir les deux cadenas. Impossible. Les voleurs à la fin de l’opération s’étaient certainement enfermés en mettant les crochets à l’intérieur. Je ne comprenais pas ce qui se passe.  Lorsque j’ai contourné la maison, j’ai vu d’un côté un colis d’écrans plats et d’autres objets volés. Et j’ai constaté qu’un pan des tôles arrière de l’atelier sont coupées. C’est par là qu’ils sont rentrés. Pour faire sortir les objets volés. Quand je suis rentré en suivant leur trace, j’ai trouvé deux personnes couchées en train de dormir profondément. Un était mon fils. Je ne les ai pas dérangés, j’ai alerté les services de sécurité. Ils sont venus mettre main sur eux ›› a relaté Baba Gallè Barry
Le fils voleur de son papa et son acolyte méditent actuellement dans un commissariat de la ville de Mamou
De Mamou, Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE