18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Mamou- secteur Bourouwal : Des kilomètres à pieds pour l’eau potable.

Situé au quartier Telico, dans la commune urbaine de Mamou, le secteur Bourouwal est en manque d’infrastructures de base. Depuis sa création, ce village situé au nord de la ville n’a aucun forage, aucune école, aucune mosquée ni même un centre de santé.

Pour joindre ce secteur, il faut un grand effort. Pour s’approvisionner en eau de toute nature, il faut parcourir des kilomètres et des kilomètres où se contenter de l’eau de puits avec des risques qui s’y rattachent.

C’est pourquoi, les habitants de ce village ont jugé nécessaire de ne rien attendre de l’Etat, et d’user de leurs moyens pour désenclaver leur localité.

‹‹ Nous sommes là pour faire la route qui relie Telico à Bourouwal. Nous travaillons avec les mains (piquasses et pelles). Nous demandons à toutes les personnes de bonne volonté de nous aider à avoir des routes ›› a plaidé Mamoudou Diallo,habitant

Et de poursuivre.

‹‹ Au mois de mars, il faut parcourir trois kilomètres pour avoir un bidon d’eau. Ça ne va pas nous servir toute la journée. On a des difficultés. On a besoin d’aide auprès des bonnes volontés›› a-t-il sollicité.
Créé en 1939 par Vieux Dian Sidibé et Mamadou Alpha Diallo, le secteur Bourouwal est un calvaire sur tous les plans. SOS donc pour cette partie de la Guinée.
De Mamou, Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE