26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Kamsar : Les dames en rouges accentuent la résistance !

Les femmes de la sous-préfecture de Kamsar arborant des habits rouges ne baissent toujours pas la garde. Elles luttent pour réclamer une bonne déserte en électricité pour les ménages.

Il est inacceptable, a déclaré sur Djoma FM ce jeudi, leur porte-voix que Kamsar abrite la CBG et que Kamsar soit dans l’obscurité. Ce jeudi encore, une bonne partie d’entre elles était sur le trottoir. Elles font la cuisine sur place et soutiennent qu’elles ne quitteront pas tant qu’elles n’ont pas une solution à ce problème d’électricité.

Abdoulaye Keïta le responsable de la jeunesse de cette sous-préfecture est témoin de cette situation.

« La tension est toujours palpable sur plusieurs endroits dans la ville de Kamsar, certains axes routiers sont bloqués jusqu’à présent et même sur certains endroits. La circulation a repris un peu. » a-t-il dit

Ce témoin des faits affirme que les structures étatiques de la ville s’impliquent pour résoudre ce problème.

« Le sous-préfet, le maire, les conseillers communaux et les services de sécurité se mobilisent pour tenter de régler le problème de l’électricité dans notre sous-préfecture. » a-t-il affirmé

Pour lui, la solution, c’est augmenter les groupes électrogènes pour permettre aux citoyens d’avoir le courant

«  Les groupes électrogènes qui sont là ne peuvent pas satisfaire la demande des citoyens. Nous demandons qu’on augmente les groupes électrogènes pour pouvoir satisfaire la donne dans cette ville » a-t-il demandé

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE