12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Transition : La cohésion sociale nationale (Par Mamadou Cellou Diallo

Contribution numéro 2

Pour tout être vivant, l’harmonie, la cohésion, le respect des critères sont des valeurs indispensables au développement et à la survie d’un groupe vivant dans un même espace.

Bonjour les Guinéens, je vous reviens encore vous présentez un autre regard insignifiant dans ma présentation et grande pour soutenir et accompagner le processus en cours : LA COHESION SOCIALE NATIONALE. Je ne suis pas politique politicien, mais politicien de développement dans toute sa dimension. L’autre politicien est un ogre qui se nourrit de celui qui produit.

En revenant sur mon thème, je dis :

Chers guinéens pour ceux qui le sont, participons à la construction d’un état de droit qui profitera même aux peureux d’aujourd’hui. Pour cela, il nous faut de la conviction, du courage d’indien pour accompagner le CNRD, tout en leur indiquant les causes des échecs. Tous n’ont pas été nuls. Ceux qui le sont l’ont emprunté aux gènes de la souris.

Certes, mes propos sont banals, mais banals cela dépend. Toutefois, ils proviennent de longues et dures observations depuis très longtemps.

J’ai remarqué dans notre vie de Bohème, qu’il n’existe aucun problème conflictuel entre les différentes communautés de ce pays. Les mariages inter ethniques ont abouti à des métissages heureux, régler beaucoup d’indifférence, de promotion, de résolution de problèmes tout en faisant plier l’application de valeurs morales, culturelles et spirituelle. Beaucoup ont quitté leur milieu géographique pour se faire alliance au profond des noblesses. Des gens ont accédé à des hautes fonctions grâce à l’effort caché de certains au détriment des leurs.

Depuis notre enfance, nous avons tous grandi multipolaire, avec plaisir, joie issue de l’harmonie sociale qui à caractérisée certains temps. Il arrive à chacun de nous, dans les affaires sociales de se retrouver avec un ami ancien ou une famille ancienne pour créer la surprise, et la chacun est soulagé pour dire ah bon, notre problème est résolu sans animosité ou fourberie.

Voilà qui est bien devant Dieu et les hommes et même l’écosystème, car notre mésentente entraine la destruction de notre espace vitale (animaux, végétation, eau, air).

Malgré ce brillant héritage qui constitue notre soubassement, cet horizon est infecté par les politiques politiciennes mercantilistes divisionnistes portés par des mercenaires de la duperie et de la tromperie de masse à leur unique profit.

Les conséquences de leurs attitudes nocives sont nombreuses et multiples, je cite entre autres : Division des membres d’une même famille, du voisinage, des amis ainsi que des promotionnaires.

Tu n’es pas de mon parti, je ne te reconnais pas. Quel que soit ton utilité à la société, je te dégage car ta pas mouillé pour moi.

Du pain à moudre pour le CNRD

A mon avis, cette question est majeure, fondamentale, nécessaire et urgente pour le court, moyen et long terme. Le mal est profond, difficile à extirpé dans cette approche inter ethnique qui ne n’intègre pas encore le terme GUINEE dans toute son essence, vous savez pourquoi

  • L’utilisation de l’expertise du mauvais chirurgien pour différentes raisons d’ordre sociologique, qui éprouve l’orgueil pour les compétences
  • Le bon chirurgien accompagné par de mauvais assistants qui saborde ces bons efforts.
  • Casser la sédentarisation des cadres, mutés comme avant (Première République à une époque donnée)
  • La population (sans voix) de ce pays est profondément consciente que les élites ont détruit ce pays en tant que porteur et décideurs du destin de ce pays.

Ca ce du guinéen, croyez en. ACCEPTONS DE SE FAIRE APPELER GUINEEN. Ce terme nous unira plus et nous grandira.

La justice comme boussole dixit CNRD

Armons-nous encore du courage Indien

Sortons des débats utopiques et sclérosés pour appuyer tout de suite cet engagement. Il est urgent de le faire vite et très vite, le reste suivra.

Si la mise en place de cette justice, le démon après avoir repris ces esprits fera fuir même ceux qui ont cru.

Je ne suis pas juriste, mais je souhaite qu’une justice particulière innovante soit créée dans ce pays exceptionnel, atypique un TRIBUNAL DES MAUVAIS JUGES AVANT CELLE DE DIEU. Ce l’homme qui créé. Avant NAPOLEON  y’avait pas de BAC dans les écoles.

Ce pays est la somme des rendez-vous ratés. Les charognes sont là puissantes.

Pour qui connait ce pays ne déroule pas tout, ne retarde pas, donne ta langue au chat autour de sujets majeurs utiles.

Si vous n’agissez pas vite, pensez au caractère de la panthère. BON ENTENDEUR SALUT.

Aimons nous, ramenons les brebis pour la consolidation de notre unité. J’ai éprouvé du plaisir chaque fois au profond du pays de rencontrer des hommes et des femmes biens, qui t’offre le cola, la bénédiction, la tyapalo etc…dans une convivialité digne des fées en guise d’hospitalité et d’intégration.

 

Que Dieu nous guérisse et nous accompagne pour l’accomplissement d’un destin meilleur

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE