30.4 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

spot_img

FNDC : Sékou Koundouno ne méprise pas le Colonel Doumbouya

Rentré la semaine dernière, Sékou Koundounou le chargé des stratégies et de la planification du Front National pour la Défense de la Constitution FNDC était ce lundi l’invité des « GG » d’Espace FM. Il a remercié le Colonel Doumbouya d’avoir contribué à son retour avec ses compagnons.

« Malgré sa fonction, le président du CNRD n’a pas manqué de prendre son téléphone, échanger avec nous, travailler sur toutes les modalités de notre rentré au pays. Il n’a pas manqué le jour de notre arrivée de dépêcher une délégation pour nous recevoir à l’aéroport, nous introduire dans la salle VIP avec tous les honneurs y afférant. Nous profitons de cet instant pour le remercier et lui dire que nous en sommes profondément reconnaissants » a-t-il déclaré.

Le CNRD a condamné la forte mobilisation enregistrée pour l’accueil des responsables du FNDC le samedi dernier. Sékou dit qu’il regrette cette mobilisation à laquelle il ne s’attendait pas.

« Nous profitons également pour déplorer cette mobilisation de masse et regretter tout en rassurant le CNRD que le comité d’organisation au sein du FNDC ne ménagera aucun effort pour que ces pratiques ne se produisent plus. Nous sommes plus soucieux de la santé des Guinéens que n’importe qui. Au temps du despote Alpha Condé, nous n’avons pas manqué d’interrompre nos manifestations afin de sauvegarder la vie des populations » a-t-il rappelé.

Le FNDC n’a pas répondu à l’appel du CNRD dans le cadre des concertations en cours dans le pays. Cet activiste de la société civile dit les raisons de cette absence du front.

« Nous étions occupés à préparer l’arrivée de ceux qui étaient en exil mais aussi ceux qui étaient à Conakry pour que tout ceux-ci puissent retrouver leur famille. Nous avons un mode opératoire et un mode de fonctionnement au sein du FNDC qui restent encore secrets. Nous avons estimé que toutes les têtes devraient se retrouver afin de prendre une décision » a-t-il révélé.

Sékou Koundounou a également abordé la proposition faite par la CEDEAO à la junte à propos de la durée de la transition « j’estime que c’est une plaisanterie de trop » s’écrit-il.

Il reconnaît également avoir cité le nom de Colonel Doumbouya dans une de ces tribunes où ils dénonçaient les personnes qui soutiennent l’ancien président Condé

« Le lendemain, le colonel m’a appelé. On a discuté entre frère, il a eu à me dire que tout ce qu’il aurait eu à faire personnellement qu’il me demande pardon. En un bon musulman, je lui dis aussi que je pardonne toutes les intentions que je lui avais prêté parce qu’il nous a débarrassés d’un gros fardeau qu’on tenait » a estimé cet hostile militant au 3ème mandat d’Alpha Condé.

Par Abdoul Karim Barry pour couleurguinée.com

 

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE