15.1 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Actualité: le sommet Afrique-France ou la veste renversée

MON POINT DE VUE SUR LA NOUVELLE INVENTION FRANCAISE 

Mercredi 06 Octobre 21

CHERS LECTEURS accordez-moi comme toujours, la faveur d’errer, dans le labyrinthe de la nouvelle géopolitique africaine, qui vient d’emprunter une nouvelle route dans les relations Franco-Africaine.

Le jeu de poker, en vue d’un meilleur positionnement des puissances est apparu subitement dans les prés carrés, pour rappeler à d’autres que les colonies sont encore nos colonies (les hommes et leurs richesses).

La réaction sublime de certains africains ayant cru comme fer aux valeurs démocratiques, à l’indépendance, se sont vu rabroués, menacés après avoir vu hérissé les poils de la crinière du roi Lion.

C’est dans cet étonnement qui ne fait que débuter son épilogue, ou la raison du plus fort est toujours la meilleure, que cette nouvelle approche, tombe verticalement dans le plat de l’Africain Francophone : LE SOMMET AFRIQUE – FRANCE.

De mon avis, les préalables auraient pu être mis au-devant pour être inclusif et participatif, répondant aux aspirations des populations.

A mon réveil endolori, j’ai cru mal entendre, vu que j’étais habitué à FRANCE-AFRIQUE. Ces mots qui sont gravés depuis dans mon disque dur.

Dans la journée, je me suis posé la question de savoir le motif réel ou caché, ayant conduit à intervertir ces mots, bien que je maitrise mal la langue de Molière. Est-ce un nouvel art de séduction de cette belle langue ?

Ce baptême aurait pu se tenir au Cap-Vert bien que Portugais, mais Africain dans la forme ou à Marseille multi raciale, la ville du Docker Noir de SEMBENE OUSMANE pour notre Africanité.

Pour moi, l’invite de la jeunesse Africaine, est non seulement une séduction, mais également une introspection des rapports nord-sud ou un transfert génétique entre les reliques des anciens dinosaures de la France – AFRIQUE en disparition sur le continent.

Sinon, il est difficile de me faire avaler la succession des deux sommets s’il n’y a pas anguilles sous roche.

Je suis resté sur ma faim de ne pas entendre le nom des jeunes comme ceux du mouvement Y’EN A MARRE DU SENEGAL ; Kemi SEBA du Congo, des Magrébins, Salif KEITA, Tiken DJA FAKOLY, El Hadj ALPHA BLONDY et tant d’autres

La valeur de ces enjeux sont plus forts que moi. Alors, aidez-moi à mieux comprendre, car nous nous connaissons depuis 1885. Nous sommes tous à la croisée des chemins, ou nous rencontrons d’autres compagnons de route, sur une piste étroite, ou chaque piéton doit faire son chemin sans histoires sur notre sol.

La question de survie se pose à chacun d’entre nous, des règles justes et équitables doivent tracer nos destins pour le bon vivre afin d’éclairer vos villes et remplir nos ventres.

Sortons des controverses malicieuses truffées de gros mots avec des « R » roulés à la gorge. Le langage de bananier sera mieux compris pour l’intérêt collectif.

Le Démocrate ne se fâche pas, n’est pas rancunier A Bientôt pour le prochain sommet inclusif dans mon village si nous nous sommes bien compris, afin de discuter avec ceux qui savent comment avancer, consolider et préserver.

 

Par Mamadou Cellou DIALLO

celloulabeau@yahoo.fr

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE