12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Procès : Ousmane Gnelloy retourne encore à la maison centrale

Ousmane  Gnelloy Diallo. celui qui se faisait appelé ministre de la défense de l’ex-président Alpha Condé sur Facebook, a été appelé à nouveau à comparaître devant la barre. A rappeler que c’est la troisième fois consécutive qu’il comparaît devant cette barre.

Il est poursuivi pour «injures publiques et menaces» suite à la requête de Kadiatou Biro Diallo, fille d’El hadj Boubacar Biro, ancien président de l’Assemblée nationale.

Des faits punis par les articles 363 et 282 du code de procédure pénale. Après que l’accusé a présenté des excuses à Kadiatou Biro Diallo, le juge a donné la parole à la partie civile et à la défense.
Chacune de deux parties a  eu à dérouler ses argumentaires pour défendre sa position face à ce dossier.

La partie civile à son tour, a demandé que le prévenu soit retenu coupable vu tous ses agissements sur les réseaux sociaux. Elle estime que le prévenu a injurié tant sa cliente tant que ses parents biologiques.
La défense, quant à elle, a demandé un renvoi à des fins de  non poursuite judiciaire pour délit non constitué en application de l’article 544 du code de procédure pénale.

Pour elle,  les faits pour lesquels son client est poursuivi ne sont pas fondés. Elle a plaidé pour une relaxe pure et simple de Ousmane Gnelloy
Le juge après avoir écouté les deux parties a renvoyé à nouveau l’affaire le 28 octobre 2021 pour le délibéré.
Par Mamadou Baïlo Diaguissa sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE