26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Bailobayah : le corps d’un beau bébé repêché

Le corps sans vie de Mamadou Tanou Diallo un bébé âgé de 3 ans, fils de Mamadou Mouctar et Aïssatou Sow a été decouvert, flottant dans un puits au Quartier Bailobaya sur la T8 le jeudi 04 novembre 2021. Hady est un proche et ami du père en deuil

Ce bébé a été perdu de vue quelques heures auparavant. Selon nos informations, cette disparition a été constatée peu après le coucher du soleil au moment où son père s’apprêtait à rentrer à la maison.
A son retour, il se joint aux autres membres de la famille. Tous se mettent à sa recherche, en passant chez le chef de quartier ou encore en publiant les photos de l’enfant mais en vain.

« Ils ont recherché le petit même dans les quartiers lointains. Et quand je suis allé chez eux vers 18h 30, le père de l’enfant avait déjà des doutes. L’imam du quartier lui avait demandé de rester après la prière à la mosquée. Ce qui fut fait.

 » En prenant la parole, l’imam et le chef secteur, ont fait des prêches sur le destin de l’homme avant d’annoncer que mon enfant a été retrouvé dans un puits tout près de la mosquée où nous avons prié sans préciser l’endroit exactement. L’imam qui a annoncé la nouvelle parlait à basse voix et j’ai cru qu’il a dit que l’enfant était emballé dans un sac avant qu’il ne soit retrouvé dans le puits. Mais sur ce point personne ne voulait en parler pour ne pas peut-être envenimer la situation. À la sortie de la mosquée j’ai demandé à l’oncle de l’enfant pour en savoir plus, mais lui aussi me dit qu’il crois que l’enfant était dans un sac, donc ça pourrait être un assassinat. Mais bon, on s’est limité là puisque personne ne voulait aller au-delà. Nous avons appelé les sapeurs pompiers pour venir, mais ils nous ont dit qu’il y avait trop de bouchons, donc nos imams et nos chefs devraient s’en occuper, et c’est en ce moment que nous nous sommes organisés puis un homme est descendu dans le puits et a tiré l’enfant. Jétais juste à côté et je n’ai vu aucune trace de violences ou de sang et il n’était pas non plus dans un sac. Je ne sais pas si c’est l’homme qui est descendu dans le puits qui a enlevé le sac ou autre. C’est après cette opération qu’il a été inhumé » a témoigné Hady.
Pour le moment aucune enquête n’a été ouverte pour comprendre comment cet enfant a pu echapper à la vigilance de sa mère et des voisins pour se retrouver dans un puits.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE