26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Conakry : Cette fille s’ennuie vraiment

À Conakry, elles sont nombreuses les jeunes filles qui se plaignent d’être privées de toute forme de récréation. Une d’entre elles qui requiert l’anonymat nous a confié qu’elle ne peut plus supporter cette réalité qu’elle vit au quotidien.
La jeune universitaire, orpheline, prévient qu’elle va quitter son tuteur si ce dernier continue à l’empêcher de se divertir.

« Mes parents sont tous décédés. Je vis avec mon oncle depuis plusieurs années. Mais, il ne me donne pas du tout le temps de me divertir. Et ça, ça me gêne franchement. Même quand il m’accorde la permission de sortir, mon téléphone ne cesse de crépiter. Chaque fois, tu es où ? Reviens à la maison. Et moi j’en ai ras-le-bol. Je ne suis plus un enfant. Je suis majeure actuellement parce je fais la 2ème année à l’université. Actuellement je sais ce qui est bon pour moi ou pas. Alors s’il n’arrête pas de me priver, il va me pousser à  plier bagage et à quitter chez lui » a-t-elle prévenu.
A la question de savoir quelle sera sa destination ? La jeune fille répond.
« Je veux sortir comme ça dans la nature. Peut-être je ne vais pas manquer d’hébergement » menace notre interlocutrice.
Plusieurs autres jeunes filles en Guinée vivent, apparemment la même situation. Mais, sont contraints de subir
             Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE