12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Transition : Colonel Doumbouya donne des éclairages sur des zones sombres

A la télévision nationale hier, le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya a abordé plusieurs sujets avec les journalistes.
Sur les comptes bancaires gelés et particulièrement celui de Kabinè Sylla ( Bill Gates), plusieurs personnes pensent que ce dernier est dans le viseur de la junte.
‹‹ Vous savez souvent on se trompe de sujet. Moi, je ne vise personne. Mais, il y a des personnes qui ont des responsabilités publiques et je pense qu’il est normal de leur demander des comptes. Parce que personne n’est au dessus de la loi. Ma détermination est totale nous avons besoin vraiment de changer des mentalités par rapport aux sujets publics. Ma vision ne sera jamais personnelle, c’est une vision qui est globale ›› a dit le Colonel
De nombreux  cadres de l’armée, de la police et de la douane sont allés à la retraite. Le Colonel estime que cela ne doit être en aucun cas  sujet à polémique.
Les jeunes seront capables les jours à venir d’entrer dans l’administration.
‹‹ La retraite est un droit. Nous n’avons fait qu’appliquer les textes de loi. Cette décision n’est pas une purge au contraire, c’est l’assainissement des effectifs de la fonction publique. Les corps militaires et para-militaires devront permettre de lutter contre la sédentarisation qui est un vrai mal chez nous, donc il faut qu’on arrête la sédentarisation. Il ouvrira la porte de l’administration publique aux jeunes. Vous pouvez comprendre que nous avons des personnes dans notre administration ou dans nos ambassades depuis plus de 37 ans. Quelle chance nous donnons à nos petits enfants si nous faisons leur travail ? ›› s’interroge-t-il
A la question de savoir pourquoi Mohamed Beavogui est choisi à la tête du gouvernement alors qu’il est technocrate à la place d’un politique, le chef des putschistes guinéens répond :
‹‹ Notre choix n’est guidé que par la volonté de faire un résultat. Peu importe le format du gouvernement, ce sont des Guinéens. Nous souhaitons que tous les accompagnent et saluons l’espoir suscité. Ceux qui ont eu le mérite d’être choisi seront à la hauteur des attentes des Guinéens. Nous avons eu la confiance en monsieur Beavogui, et nous pensons qu’il contribuera à l’émergence d’une administration au service du peuple de Guinée ›› dit-il
Le choix dans le gouvernement de quelques hommes politiques fait parler plusieurs personnes dans la cité. Sur la question le président du CNRD tranche.
‹‹ Avant d’être politique, nous sommes Guineens. Nous les avons choisis parce qu’ils sont Guinéens et je pense qu’ils sont aussi capables. Le choix pour nous ne s’arrête pas sur un homme mais sur la vision. Et nous pensons que ces gens là peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Nous ne devons pas concentrer le débat sur les personnes mais sur la vision.›› ajoute-t-il.
Sur la question qui se pose sur les élections qui mettront fin à la transition, le chef du l’État guinéen responsabilise le CNT. Toutes fois, il affirme que la communauté internationale sera sur place pour superviser ces élections. Parce que pense-t-il, il faut une franche collaboration avec les pays étrangers.
Par Djibril Timbo Barry pour  couleurguinée.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE