30.4 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

spot_img

CNT: Ce calcul de la junte qui donne le torticolis aux partis politiques

Les représentants des coalitions politiques guinéennes doivent se retrouver ce jeudi pour débattre de la répartition des 15 places allouées au CNT.
Ce jeudi, dans l’émission Mirador de FIM FM, l’opposant Bah Oury est revenu sur l’objectif de cette réunion.
« Aujourd’hui, c’est une prise de contact pour connaître le fonds des pensées des uns et des autres. Les vraies décisions interviendront dans un second temps. Maintenant, l’objectif de tout cela, c’est parvenir à avoir l’ensemble des forces politiques dans le même cadre de concertation y compris le RPG Arc-en-ciel pour aboutir à un rassemblement le plus large de l’espace politique. C’est ce que nous cherchions. Je pense que ça va se faire. On va régler la question du CNT et des autres questions qui interviendront parce qu’il y a une nécessité absolue d’accompagner de manière intelligente et efficace la transition qui est en train de démarrer »
Le CNRD n’a octroyé que 15 places à l’ensemble des partis politiques guinéens. Bah Oury estime qu’ils n’ont pas le choix.
« Bon ! À l’impossible nul n’est tenu. Donc de toute façon, il faut faire avec » a-t-il dit
Jacques Gbonimy membre de l’ANAD menée par Cellou Dalein Diallo a soulevé des interrogations.
« Pour 15 sièges, c’est très compliqué. C’est pas insidieux qu’on peut couper en petits morceaux pour distribuer entre 181 parti. Dans ce cas, quels sont les critères que nous pouvons prendre en compte pour sélectionner les 15 partis qui vont peut-être avoir au moins un siège. Donc c’est tous ces calculs là qui doivent être faits. Mais, par le passé, il faut vous rappeler qu’on tenait compte de certains articles de la loi qui donnaient des critères d’appréciation. C’est par exemple le poids électoral ,la participation aux élections, le nombre de députés à l’assemblée…. Mais dans notre cas le ministère de l’administration du territoire à travers son secrétaire général nous a surpris en disant qu’un parti égal à un parti. » explique cet allié de Cellou Dalein Diallo.
              Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE