18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Mandiana: Détenue à la gendarmerie pour adultère, elle a été violée par les deux agents de garde

A Kiniera, une localité relevant de la préfecture de Mandiana, une femme mariée est accusée d’avoir eu des relations charnelles avec son beau-frère. Ça a failli mal tourner entre les familles concernées. Et pour éviter le pire la dame en question a été conduite à une gendarmerie de la place où elle a été confiée à deux agents qui seraient des bénévoles.
Selon Ibrahima Alima Koulibaly, maire de Kiniera joint dans l’émission « le grand virage » de FIM FM,  la nuit tombée, ces agents auraient abusé de la dame à tour de rôle. Cette situation a créé un autre problème.

« L’acte s’est passé le samedi vers 1 heures du matin. Le sous préfet m’a informé qu’il y a un groupe de jeunes qui est à la gendarmerie. Le commissaire aussi qui est là-bas m’a tenu informer de l’affaire. Donc vers le soir, il y avait trop de gens qui voulaient defoncer les portes de la gendarmerie pour s’attaquer à ces deux bénévoles. On est parti, on a sensibilisé le monde. Il nous ont compris. Sur le champ, j’ai appelé le préfet de Mandiana et le juge. Le dernier m’a dit de ne pas s’attaquer aux gens.
La femme était là-bas pour adultère. Donc, on a dit aux gendarmes de s’occuper d’elle jusqu’au matin » a-t-il relaté.
Parlant de la situation de la femme violée le maire rassure
« J’ai parlé avec elle ce matin, elle se porte bien. Le cas de viol, la famille s’occupera de ça. Il y a un agent spécial qui s’en occupe. Elle a suivi un traitement à l’hôpital. Et elle vient de quitter l’hôpital pour les interrogatoires à la police. Et les deux agents sont aussi à la police de Mandiana sur instruction de Monsieur le Juge à des fins d’enquête » a-t-il expliqué.
            Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE