26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Hausse prix de la farine : le ministre du commerce a du pain sur la planche

Docteur Bernard Gomou, le ministre du commerce, de l’industrie, des petites et moyennes entreprises s’est exprimé ce lundi sur l’augmentation du prix de la miche de pain.
« Aujourd’hui, si vous allez sur internet, vous verrez que partout ailleurs, le prix du pain a augmenté. Même en France qui est producteur du blé, le prix de la baguette a augmenté. Effectivement l’Etat subventionne et continue à subventionner le prix du blé. Aujourd’hui l’État (…) a dédouané le prix du blé à 60 dollars au cordon douanier. Lorsque le prix du blé était à 280 dollars chez le cordon douanier, l’État accepte de dédouaner à 60 dollars. Aujourd’hui le prix du blé est passé à 430 dollars. Imaginez cet écart. L’Etat renonce à ses taxes pour que le prix du pain ne soit pas exagérément augmenté » a-t-il révélé.
Le ministre du commerce déclare qu’en matière de subvention, il faut agir avec précaution.
« Il faut être très vigilant. Quand vous subventionnez un produit qui est également consommé par les pays limitrophes, si vous subventionnez à un certain prix, vous allez voir vos produits traverser vos frontières et les autres pays vont en bénéficier. Donc, l’Etat a fait des efforts où à la limite l’Etat est arrivé à trouver cet accord pour qu’on aille d’une augmentation de 500 fg . Nous sommes aussi dans un espace qui est régi par la CEDEAO. Nous sommes contraints par une application stricte du tarif extérieur commun. L’Etat a également des contraintes. Il ne peut pas aller au-delà des accords qu’ils ont signés dans l’espace CEDEAO. Je vous affirme qu’au niveau de la sous-région, l’augmentation du prix du pain est de 20% . Mais la Guinée  a maintenu à 12,5 %» a-t-il souligné
           Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE