26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Massacre du 28 septembre : Moussa Dadis Camara prêt pour dire sa version des faits

Face aux journaliste dans son lieu d’accueil à l’aéroport international  Ahmed Sékou Touré, le Commandant Moussa Dadis Camara a demandé à  l’assistance  « d’observer une minute de silence à la mémoire de tous les martyrs de ce pays mais particulièrement pour ceux et celles des événements du 28 septembre 2009 »
Il a rendu gloire à Dieu. Il a remercié le Colonel Mamadi Doumbouya qui a autorisé son retour en Guinée
« Je rends grâce à Dieu le Tout Puissant le créateur des cieux et de la terre qui nous a permis de vivre tous ces moments mémorables, forts, sérieux remplis d’émotions marquant mon retour au pays après 12 ans d’absence. Je voudrais également remercier son excellence Monsieur le président de la République,  chef suprême des armées le Colonel Mamadi Doumbouya, l’ensemble des membres du CNRD, Monsieur le Premier ministre et son gouvernement qui n’ont ménagé aucun effort pour mon retour sur la terre de nos ancêtres. Monsieur le président de la transition merci pour tout. Et je vous souhaite plein succès dans votre noble et exaltante mission. Celle qui consiste à unir les Guinéens et les réconcilier et en posant les bases solides pour une démocratie perenne gage de tout développement. J’ose espérer que cette mission parsemée d’embûches est certes difficile mais pas impossible » a estimé Dadis Camara.
L’ancien chef de la junte de 2010 a aussi évoqué le dossier du 28 septembre. Il s’est dit disposé à répondre devant la justice.
« Je voudrais encourager la tenue de ce procès qui serait non seulement un ouf de soulagement pour les familles et des victimes mais aussi pour le peuple de Guinée et plus particulièrement la communauté internationale qui attend plus de 10 ans que les responsabilités des uns et des autres soient définitivement situées. Je suis entièrement, comme je l’ai toujours été, prêt à me mettre à la disposition de la justice car nulle n’est au dessus de la loi . J’ai confiance à la justice et je m’en remets à sa disposition » a-t-il déclaré avant de remercier le peuple de Guinée pour dit-il cette marque de considération dont il a bénéficié après plusieurs années d’éloignement du pays.
Il conclut en ces termes « Je remercie également le pays des hommes intègres qui, à travers ces longues années m’a permis de vous rejoindre et de vous retrouver en bonne santé » se réjouit-il tout en invitant le peuple de Guinée à accompagner le CNRD dans sa mission.
                  Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE