25.7 C
New York
mercredi, août 17, 2022

Buy now

spot_img

Patrimoine : Hadja André Touré s’insurge contre le Cardinal Robert Sarah

La sortie du Cardinal Monseigneur Robert Sarah alimente les débats. Elle tourne autour de l’ex aéroport international Conakry Gbessia, actuel aéroport Ahmed Sékou Touré. Il y a aussi la restitution des cases Belle vue à la famille Touré.
Le Cardinal estime grave et injuste ces deux actes de Colonel Mamadi Doumbouya. Il soutient mordicus que les cases  Belle vue n’ont jamais appartenu à l’ancien président Sékou Touré, mais que c’est un Bien de Dieu et de l’Eglise.
L’ex première dame de la République Mme Hadja André Touré a opposé un démenti aux propos du Cardinal Monseigneur Robert Sarah.
C’était dans l’émission « On refait le monde » de Djoma FM hier jeudi.
« Monseigneur Robert Sarah a dit une chose qui n’est pas juste. Qu’il m’excuse mais, c’est des mensonges. Alors, les cases Belle vue appartiennent bel et bien au président Ahmed Sékou Touré qui a acheté le domaine quand il était maire, c’était avant l’indépendance de la Guinée. Et, quand il a eu les moyens, il a bâti les maisons dessus. La première année, le domaine était un dépotoir d’ordures, moi-même j’ai cultivé du riz et la terre était très riche, j’ai récolté 10 sacs de riz. Quand j’ai amené j’ai dit à mon mari, je suis venue j’ai récolté 10 sacs de riz sur mon domaine. Tout a été partagé entre les gens. Notez c’est comme cela était le président Ahmed Sékou Touré. Le domaine appartient bel et bien au président Ahmed Sékou Touré » a-t-elle insisté.
Et elle enfonce le clou « Je regrette, Il est en train de raconter des histoires. Robert Sarah oublie que lui il appartient à une ethnie (les Koniaguis) qui étaient très en retard, les Koniaguis à l’époque vivaient nus. Quand le président Ahmed Sékou Touré s’était rendu sur leur territoire, ça la beaucoup choqué. A son retour, il a pris son argent de sa poche, il a cousu des habits pour ce peuple Koniagui. Il a envoyé pour les femmes, les hommes. Si Robert Sarah a oublié, il faut que je lui rappelle cela. C’est grâce au président Ahmed Sékou Touré que son ethnie a commencé à porter des habits » fulmine l’ancienne première dame de la République qui révèle avec qui son mari a acquit  le domaine.
« Il l’a acheté avec feu Mamadou Fofana. Il a dit à mon mari, il faut acheter le terrain là parce que c’est un terrain d’avenir. Mon mari n’était même pas intéressé » dit-elle
             Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE