23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Transition : les partis politiques se donnent les mains

Les coalitions des partis politiques guinéens se sont retrouvées ce lundi 3 janvier 2022 au quartier général du parti UFDG situé au quartier Commandayah dans la commune de Ratoma. À la fin de cette plénière qui s’est déroulée loin des médias, le président de l’ANAD Cellou Dalein Diallo a fait la restitution face  à la presse.
« Nous avons validé la création de cette plate forme qu’on a appelé « collectif des partis politiques guinéens CPP ». Nous avons mis en place un comité de coordination qui sera composé de 14 personnes qui va se retrouver jeudi pour mettre en place des commissions qui vont réfléchir et travailler pour définir la position de ce collectif par rapport à la constitution, au code électoral, par rapport à l’organe de gestion des élections, mais également par rapport au chronogramme et la durée de la transition et par rapport au fichier électoral pour enfin adresser un mémorandum au CNRD et aux partenaires techniques et financiers » a expliqué le leader de l’UFDG qui annonce que les rencontres vont se poursuivre au sièges des autres partis politiques les jours à venir.
Il se dit convaincu que les acteurs politiques réussiront cette fois-ci à emettre une même voix.
 Docteur Sekou Koureissy Condé, le président du parti ARENA a rendu hommage aux partis politiques guinéens pour cette union.
« Il faut saluer cet esprit. Et nous avons écouté le discours du président de l’UFDG, un discours plein de promesses, de sens de dialogue et de réconciliation. À partir de ce moment là, nous allons tous ensemble œuvrer à plusieurs points qui vont permettre un accord efficace, apaisé et productif de la transition » a-t-il assuré.
Docteur Ousmane Kaba président du PADES a salué l’initiative.
« C’est une première. Ça prouve que les partis politiques peuvent être unis face à l’essentiel qui est la transition. Nous sommes des partis politiques à la fois partenaires et concurrents. Nous nous sommes réunis et on s’est donné la main, et nous allons avoir des discussions tournantes… » a-t-il dit.
Il est à faire remarquer que le parti RPG Arc-en-ciel ancien parti au pouvoir était également invité à la rencontre. Mais le parti n’était pas représenté. Aliou Condé responsable du parti UFDG a, peu avant le démarrage de la réunion, justifié cette absence par le fait que le RPG devrait avoir une conférence de presse à son siège.
                      Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE